Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Abdou Mbow répond au Président du PASTEF : «Nous répondrons politiquement. Sonko est un homme dangereux»

Exhumer les Unités de Vigilances Opérationnelles crées en 2011 et qui dorment encore, c’est ce que propose le député Abdou Mbow et porte-parole adjoint, aux responsables de son parti et de la mouvance présidentielle pour faire face à Sonko et ses inconditionnels. Dans un entretien qu’il a accordé aux confrères du quotidien Les Échos au retour d’une mission qui l’a mené à Saint Louis pour le compte de l’Apr, il appelle ces derniers à faire face à Sonko et ses hommes, même si c’est l’État qui détient les moyens publics. Le porte-parole de l’Alliance pour la République jure qu’ils répondront politiquement présents parce que «Sonko est un homme dangereux». Abdou Mbow qualifie d’ailleurs sa déclaration «de très irresponsable, un appel à la haine, à la discrimination, à la violence». 

Le président de Pastef a appelé les Sénégalais à la mobilisation contre le pouvoir de Macky Sall dont l’objectif serait, d’après lui, de le museler. Il a fait cette déclaration alors que le juge en chargé du dossier de viol et menaces de mort qui l’oppose à Adji Sarr a été envoyé en jugement à une date à déterminer.

Abdou Mbow considère de tels propos «irresponsables». «C’est un appel à la haine, à la discrimination, mais aussi à la violence à l’égard même du Sénégal et des Sénégalais, assène-t-il. Ousmane Sonko a quand même été député dans le passé et il est aujourd’hui maire d’une commune. Il ne doit pas tenir ces genres de propos.»

S’il souligne que «l’État fera son travail», le responsable de l’APR fait savoir que la mouvance présidentielle fera face «au plan politique». Abdou Mbow explique : «On sera sur le terrain. Pas pour répondre à la provocation, mais pour expliquer et travailler à ce que la paix puisse continuer à être de mise dans ce pays.»

Il ajoute : «Je demanderai à tous les responsables de l’APR, en l’occurrence les jeunes, de redynamiser les UVO (Unités de vigilances opérationnelles) qui sont composées de jeunes républicains qui vont tout faire pour défendre la République partout où l’appel du devoir se fera sentir. Nous n’allons pas provoquer ni prôner la violence, mais nous allons travailler à préserver la République.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :