Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Amadou Ba sur l’accident de Sakal : «Le minicar, dont la carte grise permettait de prendre 32 personnes, était en surcharge»

Le gouvernement du Sénégal était à Louga ce lundi pour être au plus proche des blessés de l’accident tragique de Sakal ayant occasionnant 22 pertes en vies humaines. A la tête de la délégation, Amadou Ba a d’emblée transmis les condoléances du Chef de l’Etat et du peuple sénégalais aux familles éplorées et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés. Le Premier ministre a tenu à rassurer que d’ores et déjà, toutes les dispositions ont été prises par le chef de l’Etat pour que nos compatriotes blessés soient traités dans les meilleures conditions possibles.

«Les services de santé sont mobilisés avec une très grande rapidité pour porter secours et assistance à ces blessés. D’ailleurs, un hélicoptère a été dépêché par le chef de l’Etat qui a pu rapatrier sept personnes dont l’une est décédée en cours de route. Un avion est prépositionné à Dakar pour pouvoir venir récupérer les autres malades si le besoin se fait ressentir. Et l’Etat se chargera d’équiper davantage l’hôpital de Louga qui ne s’attendait pas à ce genre de situation», indique Amadou Ba.

Seulement, dans ce nouvel accident tragique, la faute humaine n’y est pas étrangère. En effet, selon le Pm Amadou Ba, le minicar, dont la carte grise permettait de prendre 32 personnes, était étrangement en surcharge. «Il y en avait 15 de plus, soit 47 personnes. Rien ne l’explique, personne ne l’explique», se désole M. Ba, avant d’ajouter : «Nous avons dépassé toutes les limites».  Ainsi, il a souligné «la pertinence des mesures prises il y a une semaine, après le drame de Sikilo, ayant occasionné 42 morts, pour moderniser le système de notre transport».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :