Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Hausse des tarifs du transport : Mansour Faye invite, les forces de sécurité à veiller au respect des tarifs actuels

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a assuré, dimanche, qu’il n’y avait aucune hausse sur le prix des transports et exhorté les opérateurs à veiller à l’application stricte de la règlementation en vigueur.

Dans un communiqué parvenu à la rédaction, Mansour Faye ‘’informe les usagers qu’aucune augmentation des tarifs de transport n’a été discutée, encore moins arrêtée, avec les opérateurs’’.

Le ministre réagit ainsi à la diffusion, dans les médias, ‘’des documents relatifs à une augmentation des tarifs des transports urbains par autobus dans la Région de Dakar, qui semblent émaner de certains membres de l’Association de Financement des Transports urbains de Dakar (AFTU)’’.

‘’AFTU porte à la connaissance des usagers, qu’en raison de l’augmentation du prix du carburant et des coûts élevés des charges d’exploitation, les prix des sections tarifaires de toutes les lignes du réseau connaîtront un réajustement à compter du lundi 16 janvier 2023’’, peut-on lire dans ces documents.

Pour sa part, le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement rappelle que les tarifs des transports publics routiers de personnes sont fixés par le décret n° 2009-20 du 22 janvier 2009.

Selon lui, ‘’des concertations sont en cours pour subventionner directement les opérateurs, afin que le réajustement des prix du carburant n’ait pas d’impact sur la tarification du transport routier’’.

Il signale que ‘’toute hausse unilatérale des tarifs serait contraire au décret précité et aux conventions signées entre l’autorité de régulation des transports urbains, le Conseil exécutif des Transports urbains Durables (CETUD) et les Groupements d’Intérêts économiques membres de l’AFTU’’.

Le ministre prévient que ‘’cela constituerait une infraction à la règlementation sur les tarifs de transport routier, notamment la loi n° 2021-25 du 12 avril 2021 sur les prix et la protection du consommateur’’.

Il exhorte les opérateurs à ‘’veiller à l’application stricte de la règlementation sur les tarifs et se réserve le droit de prononcer à l’encontre de tout contrevenant les sanctions prévues par la règlementation en vigueur’’.

Le ministre invite également les Forces de sécurité, chargées du contrôle routier, à ‘’veiller strictement au respect des tarifs actuels’’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :