Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Assemblée nationale: Yewwi Askan Wi dévoile ses nombreux projets de loi qu’elle prépare à…

La quatorzième législature ne sera pas facile pour la coalition Benno Bokk Yakaar. Cette dernière qui avait la majorité lors de la dernière législature risque de souffrir cette fois-ci, car elle aura en face d’elle des députés de la coalition Yewwi Askan Wi qui ont annoncé une série de propositions de loi, d’enquêtes parlementaires et de lettres écrites. Selon le président du groupe parlementaire de ladite coalition, Biram Souleye Diop, le parlement par le biais les députés de Yaw prendra l’initiative des lois à travers un certain nombre de proposition de loi.

«Nous allons faire des propositions de loi pour avoir un code électoral qui nous permettra ne plus jamais revenir sur les questions de contestations, de combats politiques inutiles et de débat préélectoral sans fin», a d’abord évoqué Birame Souleye Diop. L’autre proposition de loi qui concerne les députés de l’opposition est celle de l’homosexualité.

«Nous allons faire des propositions de loi pour avoir un code électoral qui nous permettra ne plus jamais revenir sur les questions de contestations, de combats politiques inutiles et débats préélectoral sans fin»

«Il y a une disposition légale qui n’est pas précise sur la criminalisation de l’homosexualité. La loi pénale est précise et ne souffre pas d’interprétation. Nous voulons une criminalisation de l’homosexualité. Nous allons travailler à ramener sur la table, une proposition de loi. Au niveau de la conférence des leaders, nous avons 7, ils (les membres de Bby) en auront 7. Quand la loi ne passera pas, le président de l’Assemblée nationale devra trancher par Oui ou Non. On saura qui a été pour et qui a été pour contre», précise l’inspecteur des Impôts et des domaines.

La loi sur le terrorisme ne sera pas en reste. «Nous allons revisiter cette loi. Nous la ramenons sur la table de l’Assemblée nationale. Cette loi ne sert qu’à arrêter des opposants et arracher Ousmane Diagne, Amy Dia et autres à leurs familles parce que simplement on veut se débarrasser de quelqu’un. Il nous faut réviser cette loi pour la ramener à sa raison objective», indique Birame Souleye Diop.

«Nous voulons une criminalisation de l’homosexualité. Et nous allons revisiter la loi sur le terrorisme pour la ramener à sa raison objective parce qu’elle ne sert qu’à arrêter des opposants ; remettre sur la table la question de l’honorariat ; déposer des questions écrites sur le coût de la vie».

La loi sur le contenu local sera également proposée par les députés de Yewwi Askan Wi parce que, disent-ils, elle est inappropriée à protéger nos entreprises nationales. «On remettra sur la table la question de l’honorariat à vie. Et nous allons faire des commissions d’enquête parlementaire sur les morts des 14 personnes lors des émeutes du mois de mars», annonce-t-il.  Aussi, ajoute Birame Souleye Diop, «des questions écrites sur le coût de la vie et sur le code des collectivités territoriales seront déposées sur la table de l’Assemblée nationale parce qu’aujourd’hui, beaucoup de municipalités n’espèrent que sur ces fonds de dotation pour apporter des réponses à leurs populations».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :