Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Son ex-copine lui ayant interdit de voir leur fils de 3 ans: Assane Ba, pour se venger, publie la vidéo de leurs ébats

Parce que son ex-copine lui a interdit de voir leur fils de 3 ans, Assane Ba a publié la vidéo de leurs ébats sexuels. Malheureusement, il s’est retrouvé en détention pour 3 mois et a été jugé hierdevant la barre des flagrants délits de Dakar pour collecte et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs.  

Encore une fois, l’image d’une femme a été salie et piétinée. Cette pauvre mère de famille qui a été jetée en pâture et dont les vidéos obscènes ont été divulguées n’est autre que Ndeye Faye. Celui qui a jeté l’opprobre sur elle et qui est à l’origine de ses nuits blanches, Assane Bâ, le père de son filsqui voulaitla convaincre de le laisser voir son rejeton. Mais, son entêtement l’a conduit en prison. À l’origine, ce qui oppose les deux parties n’est autre que leur fils de 3 ans. 

En effet, Assane Bâ n’a pas eu l’occasion d’être aux côtés de son fils qui soufflait sa troisième bougie, parce que son ex-amante, Ndèye Faye le privait de voir son gamin. Ainsi, fou de rage, l’homme a diffusé les images obscènes de son ex-copine. Faits qui lui ont valu sa comparution hier, devant la barre des flagrants délits de Dakar pour collecte illicite et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Mais, à l’entame de son interrogatoire, ce prévenu âgé de 23 ans a catégoriquement nié les faits en soutenant qu’il n’a jamais détenu des vidéos de son ex-petite amie. 

Cependant, il a finalement reconnu son acte face à la fermeté du juge. «Ndèye Faye Fall était mon amante mais nous avons rompu après la naissance de notre fils, car ses parents étaient contre notre relation. Ce faisant, cette dernière m’empêchait de voir le petit. Révolté, j’ai décidé de me faire justice. J’ai partagé les vidéos de nos ébats sexuels avec ses sœurs aînées en l’occurrence Fama et Adja Fall. C’est parce que j’étais hors de moi. Mais, je ne les ai pas publiées sur internet », a-t-il expliqué. Mais, en l’absence de la mère de son fils, le procureur ne l’a pas raté. 

«Tu ne sers pas d’exemple à ton fils », lui a-t-il rétorqué avant de requérir 2 ans de prison dont 6 mois ferme. Demandant ainsi au tribunal de faire preuve de compréhension à son endroit, Me Michel Ndong a déclaré que son client voulait convaincre son ex-copine de le laisser voir son fils. Mais cela n’a pas empêché le tribunal de le condamner à 2 ans d’emprisonnement dont 3 mois ferme. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :