Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Retrouvailles à Fass-Ndakaaru: Gris Bordeaux et Tapha Guèye se réconcilient

Le président de l’écurie Fass-Ndakaaru, Abass Ndoye, a réussi un gros coup ce mercredi soir. Dans un élan de réconcilier toute l’écurie, Abass Ndoye a convié Gris Bordeaux chez Tapha Guèye dans un premier temps. Abass Ndoye ne compte pas s’arrêter là : il promet d’organiser une rencontre beaucoup plus élargie avec tous les anciens de Fass, afin d’entamer la saison sur de très bonnes bases.
  
Gris Bordeaux et Tapha Guèye ont enfin fumé le calumet de la paix. C’est l’œuvre du président de l’écurie Fass-Ndakaaru, Abass Ndoye. En effet, les deux Tigres s’étaient séparés et chacun était dans son coin. D’ailleurs, lors de son combat contre Balla Gaye 2 du 7 août dernier à l’arène nationale, Gris Bordeaux s’était préparé sans son directeur technique Tapha Guèye, qu’il avait écarté à cause d’un conflit qui existait entre eux. Et l’absence du 2e Tigre avait marqué tous les esprits. Gris battu par Balla Gaye 2, les membres de l’écurie sortaient de leur réserve pour dévoiler les problèmes qui plombaient leur entité. Son combat capital contre Ama Baldé récemment ficelé par Cayor Production étant prévu en 2023, le président de l’écurie Fass Abass Ndoye a pris son bâton de pèlerin pour réconcilier les deux parties et permettre au Tigre de mieux préparer le prochain derby Fass-Pikine.

Un objectif atteint, car Gris Bordeaux et Tapha Guèye ont fait la paix. Avant-hier mercredi, Gris Bordeaux est allé voir Tapha Guèye à son domicile. Les deux hommes, après une longue discussion, (vidéo prise par nos confrères de lutte Tv), ont dîné ensemble dans la gaieté. «Fass a la chance d’avoir la capacité de se réunir, même quand on a des points de discorde, même si on n’a pas tout le temps les moyens. Le plus important, c’est la présence et la motivation. Un leader doit savoir affronter toutes les tempêtes et se battre contre. A Fass, c’est quand on a le plus de désaccords qu’on peut ensuite se remobiliser et revenir fort», a laissé entendre Tapha Guèye. 
  
«Si Gris Bordeaux ne bat pas Ama Baldé, il doit avoir l’honnêteté de me dire vraiment : j’abandonne»
  
Si Tapha Guèye a déposé les armes, il a tenu à prodiguer des conseils à son jeune-frère Tigre de Fass. Sans détour, devant le président de Fass Abass Ndoye, Tapha Guèye s’est adressé à Gris Bordeaux qui n’a fait qu’apprécier les paroles de celui qui lui a transmis le titre de Tigre de Fass. Mais c’est surtout sur son prochain combat contre Ama Baldéque Tapha Guèye s’est appesanti. «Si Gris Bordeaux ne bat pas Ama Baldé, il doit avoir l’honnêteté de me dire vraiment : j’abandonne», a lâché Tapha Guèye. Et de poursuivre : «sinon, on va encore te taxer de n’importe quoi. C’est vrai, tu dois chercher de l’argent pour finir avec une bonne retraite, mais il faudra descendre cet adversaire ».


Selon l’ancien Tigre, Gris Bordeaux doit se préoccuper en premier de se son état physique. «Tu dois te trouver un bon préparateur physique pour une meilleure mise en forme. Il te faut aussi un bon médecin. Tu sais que tu es un lutteur qui se déplace beaucoup lors de tes combats, tu es fougueux, tu es explosif, donc tu auras besoin d’être bien assisté. Il faut que tu reviennes à toi», lui dit-il.
En plus, «tu dois savoir que tu as vraiment emmagasiné énormément d’expérience, pour savoir que tu ne dois pas tout baser sur le mystique. C’est vrai qu’il y a le minimum, si la situation l’exige, tu peux bien faire ce qu’on te demande. L’état physique est le plus important. On est des sportifs. Il faut être prêt moralement, mentalement mais aussi physiquement», conseille Tapha Guèye a Gris Bordeaux.
  
«Ama Baldé fait partie des lutteurs les plus faciles à combattre»
  
Ce n’est pas tout, parce que Tapha Guèye a ensuite parlé de Ama Baldé, prochain adversaire du leader de l’écurie Fass-Ndakaaru. Selon Tapha Guèye, «Ama Baldé fait partie des lutteurs les plus faciles à combattre». Il s’explique : «il ne te sortira pas un combat technique. Mais, il y a quelque chose d’important, c’est qu’il a la jeunesse, la fougue et a une confiance incommensurable. C’est une motivation pour un jeune lutteur, même s’il a dépassé la trentaine. Il n’est plus quand même un gamin de 25 ans. En plus, il y a sa propre personne et tout ce qu’il draine».


Tapha Guèye est par la suite revenu à Gris Bordeaux pour lui demander de restreindre son entourage, mais aussi de minimiser les sorties verbales. «Gris Bordeaux, je te conseille de le laisser parler et d’aller t’occuper de ta mise en forme. Le jour-J, c’est la personnalité qui vaincra. Il faut avoir beaucoup de personnalité pour ce combat. Il te faudra restreindre ton entourage. C’est impératif».
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :