Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Polémique sur la reconstruction de l’hôpital Le Dantec : «Ceux qui peuvent porter plainte, n’ont qu’à porter plainte»

Décidément, la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye, est très sensible aux pathologies dont souffrent les malades. C’est pourquoi, elle a effectué, ce jeudi une visite dans les différentes structures sanitaires abritant les services redéployés de l’hôpital Aristide le Dantec.

Il s’agit de l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye, du hangar des pèlerins, du Centre de santé de Ngor, l’hôpital militaire de Ouakam et de l’hôpital Abass Ndao. Elle a pu apprécier l’état d’avancement du déménagement avant de hausser le ton pour répondre à la société civile qui exige la transparence sur le redéploiement des malades de cette structure sanitaire.

«Pour le dossier du foncier, il ne faut même pas essayer de me poser des questions. Le moment venu, faites vos enquêtes parlementaires, c’est votre droit le plus absolu. Nous sommes dans un pays de droit. Ceux qui veulent marcher n’ont qu’à aller marcher. Ceux qui peuvent porter plainte, n’ont qu’à porter plainte », a laissé entendre le successeur de Abdoulaye Diouf Sarr.

«Pour reconstruire Le Dantec, ce pays a des experts médicaux et j’en fais partie. Ce pays a des planificateurs, des élus, des juristes etc. Moi, je n’invente pas et tout personnel qui raconte des contre-vérités pour ternir l’image du secteur sera viré», alerte-t-elle.

«Est-ce qu’on doit attendre jusqu’au 1er septembre pour sortir des malades ? », s’interroge l’ancienne directrice générale de la Santé publique. A l’en croire, «nous ne le ferons pas. En ce moment, on a pris des gens qui s’y connaissaient et on a dit, il faut redéployer les services. Et on ne peut pas prendre l’avion et aller au-delà du Sénégal. Pour le moment, c’est à Dakar».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :