Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Présidentielle 2024 : Sonko déclare sa candidature et décline sa feuille de route

Le leader du parti Pastef, Ousmane Sonko s’est dit prêt à repartir à la conquête de la magistrature suprême, à quelques dix-huit mois de la présidentielle de février 2024. Sorti troisième des dernières élections présidentielles de 2019, Sonko qui est confiant de sa posture actuelle, annonce sa candidature pour les élections présidentielles de février 2024 et décline sa feuille de route.

Après l’épisode des élections locales et les législatives, c’est une nouvelle page qui s’ouvre selon Ousmane Sonko, à savoir les dix-huit mois qui restent de la présidentielle de février 2024. Le leader de Pastef a annoncé face à la presse ce jeudi 18 août 2022, qu’il sera  candidat aux élections présidentielles de 2024. « Moi Ousmane Sonko, s’il plait à Dieu et si mon parti le veut, parce que nous avons des règles d’investiture au sein du parti, je suis candidat à l’élection présidentielle de février 2024 », a déclaré en conférence de presse le maire de Ziguinchor.

Le président Sonko qui parle de la légitimité de sa candidature, estime ne pas avoir besoin de la démontrer, car selon lui: « De tous ceux qui avaient participé à l’élection présidentielle de 2019, des quatre candidats de l’opposition, je suis le seul à être encore opposant au régime de Macky Sall. »

Ainsi, sur cette candidature annoncée, il décline une feuille de route tout en invitant ses militants à renforcer le travail sur le terrain pour la massification du parti : «Je veux dire aux militantes et militants et singulièrement à ceux qui s’agite souvent sur le terrain ou dans les réseaux sociaux, d’orienter tous leurs efforts, de consacrer toutes leurs énergies à travailler sur le terrain, à enrôler les jeunes primo-votants pour qu’ils aillent massivement s’inscrire sur  des listes électorales, à implanter des cellules partout dans le pays, dans les moindres recoins, tous les quartiers, les villages, les hameaux, les bourgs, d’implanter le parti dans toutes les parcelles du territoire nationale, ce qui est déjà le cas mais il faut renforcer la massification », a dit le chef de l’opposition, annonçant une tournée nationale à parti du mois de novembre dans tous les 46 départements. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :