L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Dérives sur le net, Macky hausse le ton : «On ne peut pas laisser, sous l’anonymat du clavier, des gens détruisent les réputations de personnes »

A l’occasion de la fête du 1er mai, le Président de la république a reçu, ce samedi, au palais, les cahiers de doléances des différents syndicats du pays. Et c’est le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics), Bamba Kassé, qui a ouvert la discussion, en interpellant Macky Sall sur les dérives notées sur le net.

Face à cette situation, le chef de l’Etat a décidé de prendre des mesures fermes pour sanctionner les auteurs de ces actes. «Le gouvernement a engagé une réflexion et un texte est presque prêt et nous allons le partager avec vous sur la régulation des secteurs des médias sociaux. On ne peut pas laisser continuer ce qui se passe dans notre pays dans ce domaine», a laissé entendre le président.

Le président annonce également qu’il va concerter avec les professionnels «pour améliorer la régulation qui est aujourd’hui très faible et pouvoir consacrer la liberté d’opinion, d’expression mais dans le respect de la dignité de chaque citoyen».

Avec un ton ferme, il poursuit en ces termes : «on ne peut pas laisser, sous l’anonymat du clavier, les gens détruisent les réputations de personnes, de familles gratuitement. Donc des mesures seront prises très rapidement sur ces questions».

actusen.sn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :