L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Police-Installation du nouveau Dgpn: Antoine Diome veut une institution forte

Le nouveau patron de la police, Seydou Bocar Yague, a été installé hier par le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, qui lui rappelle qu’il faut une institution policière forte pour faire face aux défis sécuritaires.

Nommé à la suite des émeutes tragiques de mars, Seydou Bocar Yague a été installé hier dans ses nouvelles fonctions de directeur général de la Police nationale. Les enjeux sont énormes dans un contexte sécuritaire lourd de menaces. «Mon ambition est de faire du Sénégal un havre de paix, un pays stable qui garantit la sécurité des biens et des personnes qui y vivent», dit l’inspecteur général de police. Pour y parvenir, le nouveau directeur de la Police nationale ne se fixe pas de limites.

«A ce titre, toute mon action sera guidée par la volonté de renforcer l’efficacité opérationnelle de la police, l’épanouissement professionnel et social des fonctionnaires de police et le rehaussement de la posture de l’institution policière. Je prends l’engagement de tout mettre en œuvre pour répondre efficacement aux multiples attentes des pouvoirs publics et des populations», promet-il au ministre de l’Intérieur, qui présidait hier la cérémonie d’installation.
En tout cas, Seydou Bocar Yague est conscient des graves menaces sécuritaires et multiformes dont la police doit faire face, comme «le grand banditisme, le crime international organisé et le terrorisme».

Que faire pour y remédier ? «Je compte procéder à une ré-articulation de nos dispositifs et à une réadaptation de nos projets sécuritaires», dit-il.

Cela passe par «la modernisation des infrastructures abritant des unités de police et une acquisition d’équipements adaptés et spécialisés, une amélioration des conditions de vie des policiers, un renforcement des systèmes de renseignement et d’actions spéciales ainsi que l’existence d’une ressource humaine de qualité (qui) demeurent les priorités absolues». Mais il compte sur l’appui, le professionnalisme et le sens élevé des sous-officiers, des contrôleurs de police et de tous les corps pour atteindre ces objectifs.

Antoine Diome pour une institution policière forte
Il peut compter sur l’appui de Antoine Félix Diome qui a dressé un joli profil du Dgpn. «L’inspecteur général de police Seydou Bocar Yague est un haut fonctionnaire de police aux états de service irréprochables. Il est doté d’une parfaite maîtrise des rouages du métier de policier. Sa nomination à la tête de la police est un gage fort de préservation des acquis, mais aussi et surtout une garantie de succès face aux nombreux défis sécuritaires à relever», explique le ministre de l’Intérieur.

Selon l’ancien Agent judiciaire de l’Etat, «cette nomination est un couronnement mérité d’une belle et riche carrière dans la police». Toutefois, Antoine Félix Diome pense qu’il faut avoir une institution policière forte, dotée de moyens d’intervention de dernière génération afin de faire face aux multiples défis sécuritaires.

«La réponse de ces défis sécuritaires ne peut être envisagée qu’avec une institution forte, dotée de moyens d’intervention de dernière génération, car la police fait face à une criminalité multiforme qui est souvent l’œuvre de délinquants aguerris, usant de moyens de plus en plus sophistiqués.» A l’en croire, la position géographique de notre pays, corrélée aux récentes découvertes pétrolière et gazière, le propulse à la croisée des chemins de la délinquance transnationale dans toutes ses formes. Suffisant pour lui de se doter de moyens d’intervention.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :