L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Déficit d’infrastructures et d’enseignants dans le supérieur : Le SUDES/ESR menace de paralyser le système

Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (SUDES/Enseignement Supérieur et Recherche) a déposé un préavis de grève ce mardi 20 avril 2021, couvrant ainsi la date du 20 avril 2021 au 31 décembre. En conférence de presse ce vendredi à Dakar, les responsables dudit syndicat menacent d’aller à tout moment en grève et n’excluent pas de paralyser les enseignements si l’État ne prête pas une oreille attentive à leurs revendications.

Selon le secrétaire général national du SUDES/ESR Oumar Dia, ils ont noté entre autres, un désintérêt de plus en plus grand et inquiétant du gouvernement du Sénégal pour le sous-secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche, la non satisfaction des points essentiels des revendications (déficit d’infrastructures et de personnel) constant de toutes les plateformes revendicatives du SUDES. Et enfin, l’incompétence scandaleuse du ministre actuel de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation qui est incapable de la moindre intelligence des problèmes structurels de l’université sénégalaise.

Le SUDES décide à travers ce préavis de grève de ne pas se rendre complice de la destruction en cours de l’université sénégalaise. De ce faite, il exige un recrutement conséquent d’un personnel éducatif ainsi que de la réalisation d’infrastructures universitaires telles l’achèvement des chantiers de l’Université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio, du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass, Iba Der Thiam de Thiès, ainsi que des centres délocalisés des universités Assane Seck et Gaston Berger à Sédhiou, Guéoul, Matam et des ISEP dans toutes les régions du Sénégal.

D’après leur secrétaire général national, si dans les semaines à venir, les principaux concernés, le gouvernement et le ministre de l’enseignement Supérieur, de la recherche et de l’innovation ne manifestent aucune volonté sincère de revenir à de meilleurs sentiments, « le SUDES/ESR observera des grèves dans toutes les universités du pays et mettra en œuvre un plan d’actions destiné à amener le gouvernement à la raison », avertit-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :