L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Recrutement de 5000 jeunes: «l’Etat ne doit pas politiser le financement » (Pr. Madialaké Diedhiou)

Directeur de l’Unité de formation et de recherches des sciences agronomiques, de l’aquaculture et des technologies alimentaires à l’Université Gaston Berger (Ugb) de Saint-Louis, Papa Madialaké Diedhiou s’est prononcé sur le recrutement annoncé de 5000 jeunes au mois de mai prochain.

Il a invité l’Etat du Sénégal à ne pas politiser les financements. « Il vaudrait mieux que les financements ne soient pas politisés pour l’obtention de résultats probants », a-t-il plaidé sur la Rfm. Il ajoute : « Jusqu’ici, les circuits qui permettent de former correctement les jeunes n’ont pas souvent bénéficié de financement et quand ces circuits ont été financés, la cohérence n’a pas été véritablement au rendez-vous dans la structuration de ceux-ci ».

Selon le professeur Diedhiou, il serait judicieux de former des jeunes qui n’ont pas fait d’études supérieures. « Si on prend une Ufr comme nous, qui travaillons dans l’agriculture où on pouvait former des jeunes y compris ceux qui ont même le Cfee. Avec une formation courte, ils peuvent se mettre à leur compte.

Je peux parler d’aquaculture, d’aviculture, de culture horticole et aussi dans la formation dans un schéma qui devrait être cohérent qui engloberait le financement de ces jeunes et que les vrais acteurs soient identifiés », a-t-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir