L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Employabilité des jeunes : La présidente du Haut Conseil du Dialogue Social invite les jeunes à s’engager dans l’agriculture

L’agriculture occupe une place importante dans les trente recommandations proposées par la 21e assemblée plénière du Haut Conseil du Dialogue Social (HDCS) tenue au mois de décembre dernier à Mbour, pour trouver des solutions à l’employabilité et l’entrepreneuriat des jeunes. Une annonce faite, ce jeudi, par sa présidente Madame Innocence Ntap Ndiaye, lors d’un atelier de partage de ces recommandations avec des jeunes issus des centrales syndicales. L’objectif de cette rencontre de deux jours est d’apporter leur contribution au tour de l’employabilité des jeunes

 » Nous pensons que le Sénégal est doté de terres pour permettre aux jeunes de s’engager dans l’agriculture. Ce secteur est une niche d’emplois quand ils ont le matériel adéquat et les ressources humaines, ils peuvent s’engager dans l’agriculture. Elle mérite bien d’être visitée par les jeunes, aujourd’hui c’est fini la bureaucratie. Il est temps de s’engager dans des métiers innovants  » a déclaré madame Innocence Ntap Ndiaye.

Selon elle, aujourd’hui nous avons un rapport exaustif de la situation de l’emploi, de l’employabilité et de l’entrepreneuriat des jeunes. Ce rapport rédigé par 40 jeunes issus des 14 centrales syndicales à été transmis au Chef de l’État. Ces jeunes ont décidé de se retrouver durant deux jours pour apporter la contribution des jeunes qui sont dans les centrales syndicales à cette discussion au tour de l’employabilité des jeunes

Elle ajoute que parmi les 30 recommandations de la 21e plénière de l’Assemblée plénière du HCDS, certaines sont en cours d’exécution. Il s’agit notamment de la signature de convention entre le HDCS et l’ONFP et la politique de l’emploi.

Le représentant du directeur général de l’Office National de la Formation Professionnelle (ONFP) Souleymane Lo milite pour une création d’une synergie d’action entre les structures de formation et les structures de financements pour mieux asseoir une politique nationale d’emplois.

 » L’une des recommandations revient aussi sur l’adéquation entre les besoins et la formation. Au niveau de l’ONFP nous avons fait des études et elles ont montré que le secteur de l’agriculture qui fait partie des recommandations phares du HDCS constitue un creuset de formation et d’emplois. C’est un secteur a fort potentiel d’emplois et la formation des jeunes devrait être orienté dans ce secteur pour leur permettre de faire de l’auto-emplois à travers l’entrepreneuriat. Toute activité qui peut générer des revenus est un emploi. Il faut aussi revoir la politique de l’emploi au Sénégal » conclu-t-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :