L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Affaire Sweet Beauté: Adji Sarr sort de son silence, contre attaque et révèle

L’accusatrice d’Ousmane Sonko s’est exprimée ce mercredi 17 mars sur Leral .tv  en vue de répondre aux questions sur les viols et menaces de mort dont le leader du pastef lui aurait fait. C’est une Adji « sainte » qui apparait sur l’écran, voilée en noir et la tête baisse la plupart du temps. Répondant à la question si elle a des preuves de ces inculpations, Adji Sarr affirme : « comme je l’avais dit, avant d’aller à la police ou à la gendarmerie, il faut avoir des preuves.

C’est pour cela qu’on avait décidé d’aller à l’hôpital de Grand Yoff juste pour des preuves », soutient-elle. Revenant sur ses relations avec Ousmane Sonko, la jeune femme révèle qu’elle n’a jamais eu à parler de sa vie privée avec Ousmane Sonko. Et que ce dernier ne la sollicitait que pour entretenir des rapports sexuels avec elle. « Je n’ai jamais parlé de ma vie privée avec Ousmane Sonko, on n’a jamais parlé des problèmes me concernant. Il venait juste pour coucher avec moi, » a-t-elle fait savoir.

Mieux, elle demande au leader de pastef / les patriotes de jurer si vraiment il n y a rien eu de plus entre eux hormis les séances de massages : « S’il n’a jamais eu aucun rapports sexuels avec moi, il n’a que le jurer. Qu’il fasse ses ablutions, prenne le coran et jure. Je ne parle même pas de viol mais juste le fait de n’avoir jamais entretenu de rapports sexuels avec moi. Le jour où il le fera, je retirai ma plainte et assumerai toutes les conséquences, »a déclaré Adji Sarr disant même ne plus se rappeler le nombre de fois “tellement ils l’ont fait”.

Pour rappel, Ousmane Sonko est accusée depuis début février pour viol et menace de mort par une masseuse de vingt ans, Adji Sarr . Depuis, l’affaire est sur toutes les lèvres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :