L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Le capitaine Oumar Touré « déflore » Adji Sarr et jette un gros discrédit sur l’enquête et les prélèvements faits sur la plaignante

Le capitaine “déserteur” Oumar Touré, en charge de l’enquête dans l’affaire Adji Sarr- Ousmane Sonko, vient de jeter de graves troubles sur l’instruction de cette affaire qui continue de secouer la République et discréditent littéralement la masseuse de 20 ans.

Dans un entretien avec Tribune, le démissionnaire de la gendarmerie révèle que “l’enquête a été bâclée dans la mesure où le procureur leur a mis la pression au point qu’il ne pouvait pas terminer les procès-verbaux”.

L’officier de la gendarmerie revient également sur des anecdotes qui ont eu cours lors de l’audition de Adji Sarr, quand la masseuse lui a confié ceci : «Tonton, est-ce-que je n’aurais pas de problème dans cette affaire ? Je ne veux pas que ma patronne (la propriétaire de Sweet Beauté) qui est à l’hôpital Fann soit au courant.»

Le capitaine d’ajouter : “Les prélèvements effectués sur la fille sont faux». Aussi, demande-t-il aux Sénégalais d’en tirer les conclusions.

Quand il a demandé à la masseuse sa carte nationale d’identité, elle lui a dit que celle-ci est fausse. Dans la carte nationale d’identité, elle a 20 ans alors qu’en réalité elle en a 17 ans.

«Je ne suis pas fou»

Quid de sa vidéo dans laquelle il dit qu’il est à Touba, le capitaine Touré déclare qu’il s’agit d’une diversion.

“Quand je postais la vidéo je n’étais pas Touba mais à la Section de Recherches”, avoue-t-il.

Sachant qu’il est suivi, l’objectif était d’orienter les renseignements à Touba.

Capitaine Touré révèle qu’un médecin est venu dans son bureau pour constater qu’il est dans un état de démence.

Ce, dit-il, pour remettre en cause son intégrité et celle de la gendarmerie.

Mais, il prend à témoin l’opinion pour leur dire qu’il n’est pas fou.

Il renseigne que des autorités de la gendarmerie lui ont proposé de dire que sa page Facebook a été piratée, mais il a refusé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :