L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Tensions, meurtres, dégâts: Les vérités de Ousmane Sonko sur la gestion des affaires

Le leader du pastef à peine sorti de sa garde à vue à la Section de Recherches, ce 08 mars 2021, s’est adressé au peuple sénégalais. Placé sous contrôle judiciaire, Ousmane Sonko a fait face à la presse cet-après-midi en vue de revenir sur la tension politique qui secoue le pays dernièrement.

A l’entame de ses propos, il a posé une minute de silence en la mémoire des disparus, victimes des affrontements. Mais aussi, il a remercié tous les guides religieux et coutumiers pour leur rôle de stabilisateurs et de médiateurs et qui n’ont cessé d’intervenir depuis l’éclatement de l’affaire. De même  féliciter et encourager toutes les femmes qui ont pris part à ce combat en cette journée du 08 mars.

Dans son discours, Ousmane Sonko se désole de cette situation marquée par les nombreux décès qui y sont occasionnés. « J’ai le cœur lourd. Depuis quelques jours, mon sommeil se trouve très perturbé. Non pas par l’affaire en question parce qu’elle me laisse de marron mais parce qu’il y a eu trop de dégâts, trop de victimes, trop de meurtres. »

Et de poursuivre : Nous avons aujourd’hui dix cas confirmés de personnes qui ont été lâchement assassinées… dix meurtres au Sénégal, c’est trop. Nous sommes un pays apaisé, un pays qui n’a pas une tradition de violences, un pays connu mondialement pour son climat fait de stabilité, de fraternité, de convivialité. » A fait savoir le leader du Pastef.

“Le seul responsable c’est Macky Sall”

Poursuivant son argumentaire, Ousmane Sonko indexe le Président de la République de tous ces maux qui sévissent dans la société. « Le seul qui porte la responsabilité de toute cette situation s’appelle monsieur Macky Sall » accuse-t-il . Ousmane Sonko d’accélérer :

« Je résumerai simplement par la cupidité, la boulimie de pouvoir d’un homme qui ne connait que le complot contre ses opposants adoubé par une cour de laudateur dont les plus en vus sont ses 4 affilés, son ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome, son ministre de la justice Malick Sall, son procureur Serigne Bassirou Gueye . Voilà le 4G quatuor qui a pris le Sénégal en otage et qui nous a mené à cette situation catastrophique . » s’est-il désolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir