L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Maïssa Mahécor Diouf, Dg SAFRU SA: “Le programme 100000 logements peut contribuer à la relance économique post-Covid”

“Dans le cadre de la mise en œuvre du programme zéro bidonville, son excellence le Président de la République Macky SALL, par la loi n°2020-24 du 2 juillet 2020 a autorisé la prise de participation majoritaire de l’Etat dans la société anonyme dénommée société d’aménagement foncier et de rénovation urbaine (SAFRU SA)“, a rappelé Maïssa Mahécor Diouf. Le Dg de SAFRU SA, lors d’un entretien avec le quotidien national “Le Soleil”, a fait le point sur l’état d’avancement des opérations d’aménagement, la question du financement et la place des privés nationaux, entre autres.

“Au Sénégal, plusieurs politiques relatives à l’habitat social ont été mises en œuvre sans réussir à résorber le gap entre l’offre et la demande de logements. C’est ainsi que, de plus en plus on assiste à une évolution exponentielle de la demande d’où la nécessité de mettre en place un programme novateur qui garantit l’accès équitable au logement dans un cadre aménagé“, souligne Maïssa Mahécor Diouf.

“A ce jour, outre le foncier offert gratuitement, l’État va injecter pour cette année près de 55 milliards de Francs CFA pour prendre en charge les travaux de VRD dans la phase d’urgence. Nous sortons d’une réunion présidentielle sur le financement du logement présidée par le Chef de l’État. Outre la BCEAO et les banques commerciales, tous les instruments publics se sont engagés à accompagner le financement du programme à travers des mécanismes innovants qui seront stabilisés par la commission interministérielle sur le logement installée dans ce sens“, s’est-il réjoui.

“C’est un programme qui devrait permettre à de nombreux sénégalais, d’ici et de la diaspora, à revenus faibles ou irréguliers, de bénéficier d’un logement décent dans un cadre aménagé à 12 millions. A terme, il participera considérablement à la correction des déséquilibres territoriaux en érigeant le secteur de l’habitat au cœur du PAP2A.

Il va également contribuer au renforcement des métropoles d’équilibre, au développement de nouvelles zones d’activités, avec une bonne maitrise de l’urbanisation à travers des cités plus sures, plus conviviales et attractives, intégrant les dimensions sociales, culturelles, environnementales et économiques“, poursuit-il.

Non sans préciser qu’au total, “ce programme peut contribuer considérablement à la relance de l’économie post COVID avec le développement de l’écosystème de la construction ; levier important pour l’industrialisation des modes de construction et la promotion de @&l’emploi des jeunes“.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir