Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Lotissement du site de l’aéroport de Dakar : Ouakam réclame sa part

Encore un litige foncier qui risque de faire beaucoup de bruits à Dakar ! C’est le lotissement du site de l’aéroport Léopold Sedar Senghor en terres d’habitations. En conférence de presse, ce dimanche, le Collectif des jeunes de Ouakam hausse le ton et réclame le quota de leur commune au moment où plus de 20 ha sont octroyés à la commune de Yoff dirigée par Abdoulaye Diouf Sarr. Ces jeunes en appellent à l’arbitrage du chef de l’État Macky Sall.

 » Nous déplorons la manière dont les terres de ce site sont entrain d’être octroyées. La commune de Yoff a reçu sa part avec près de 20 hectares au détriment des communes de Ouakam et Ngor. Ce qui n’est pas normal alors que les deux tiers du site de l’aéroport sont dans la commune de Ouakam. En plus Ouakam s’est toujours battu aux côtés du président Macky Sall durant les dernières élections  » a fait savoir Babacar Diagne, un des membres dudit collectif.

Le Collectif y voit la main du maire de Yoff Abdoulaye Diouf Sarr derrière tout ça.  » Tout ce jeu là, c’est le ministre de santé et le maire de Yoff Abdoulaye Diouf Sarr qui est derrière ça. La preuve est là, il a tout fait pour que la commune de Yoff ait sa part des terres du site de l’aéroport Léopold Sedar Senghor. Un paradoxe la commune de Ouakam n’a toujours pas reçu son quota alors que les deux tiers du site de l’aéroport doivent nous revenir Il faut restituer à Ouakam ces terres. Ces terres doivent être destinées à des habitations et des infrastructures. Ouakam n’a pas de terrain de football, les autorités nous avaient promis de faire le stade qui est ici à Ouakam mais après les élections législatives les travaux ont démarré et depuis lors ils sont aux arrêts la cause les populations l’ignorent toujours.  » ajoute-t-il.

 » Nous lançons un appel au président Macky Sall de nous rendre justice. Ouakam réclame les deux tiers du site de l’aéroport qui se trouvent sur l’assiette de notre commune. C’est lui, notre interlocuteur direct et qu’il sache que Ouakam l’a toujours soutenu dans ces combats. Il est temps de nous rendre l’ascenseur. Le Collectif rappelle au président sa promesse lors de la campagne électorale de la présidentielle de 2019, qu’une fois réélu de restituer ces terres à la population. C’est la seule manière de faire régner le calme et la paix à Ouakam. Actuellement le pays est tendu, le collectif des jeunes pouvaient manifester et se faire entendre mais nous on privilégie le dialogue.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :