Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Couvre-feu et mesures restrictives dans les marchés : Acis invite l’État à revoir sa copie

L’instauration du couvre-feu et les mesures restrictives sur les heures d’ouverture et de fermetures des marchés n’est pas sans conséquence dans le vécu quotidien des commerçants fortement impactés par ces mesures . C’est du moins l’avis du secrétaire général de l’Association des Commerçants et Industriels du Sénégal (ACIS). Abdourahmane Syll s’exprimait, ce samedi, lors d’une campagne de distribution de masques, de gels et de sensibilisation contre la pandémie de la Covid-19 dans les marchés de Sandaga, Thilene, Hlm entre autres.

La pandémie de la Covid-19 a beaucoup impacté le secteur économique et les dernières mesures prises par les autorités à savoir l’instauration du couvre-feu et les mesures restrictives et de fermetures des marchés ont fini de mettre à genoux l’économie du pays. Selon M. Syll à côté des enjeux sanitaires liés à cette maladie, les enjeux economiques sont aussi énormes.  » Toutes nos activitées depuis plus d’un an sont au ralenties et nos charges fixes restent pourtant intactes à cause de cette pandémie. Nous lançons un appel à l’endroit des autorités en leur invitant à beaucoup plus de sérénité dans la prise de certaines décisions qui peuvent parfois peser lourdement sur le quotidien de plusieurs sénégalais. Avec le couvre-feu certains nombres de secteurs d’activités sont complètements étouffés et nous ne voyons pas ni la pertinence, non plus l’opportunité et les effets positifs d’une telle mesure. En plus le nettoiement des marchés, des grandes artères et leur désinfection ne sont pas de mises. Nous exhortons les autorités à beaucoup plus d’ouverture dans ce sens ».

Malgré tous les difficultés, l’ACIS n’a pas lésiné sur les moyens pour combattre cette pandémie. Elle a tenu à cette campagne de sensibilisation au vue de la situation de la pandémie qui se propage rapidement.  » Nous avions démarré cette campagne depuis le début de la pandémie avec une contribution globale de 30 millions de francs cfa remise au ministre de la santé. Depuis lors nous sommes restés sur cette lancée en achetant des kits de lavage de mains déposé dans des points focaux de tous les marchés de Dakar et dans les régions de l’interieur du pays dans le but de barrer la route au virus. Aujourd’hui nous avons jugé que du fait de la gravité de la situation de mettre le paquet. C’est Touba qui avait ouvert le bal suivi de Kaolack et Thiès maintenant ce samedi c’est Dakar au niveau des marchés Sandaga,Thilene, HLM et Thiaroye la semaine prochaine. Nous ciblons en particulier les commerçants et toute la population en générale. L’objectif visé est zéro contamination dans les marchés et pour se faire l’accent est mis sur le port systématique du masque, l’utilisation de gels et le respect de la distanciation physique » souligne M. Syll

Venu reprensenter la maire de Dakar, Mme Soham El Wardini, le 4e adjoint au maire, Mbacké Seck s’est félicité de l’initiative d’ACIS qui contribue à lutter contre la propagation du virus.  » La mairie de Dakar félicite l’ensemble des membres de l’ACIS, pour cette initiative particulière qui va marquer la lutte nationale contre la Covid. Cette association de commerçants, d’acteurs de l’industrie continue sur le terrain pour remettre des masques, des gels, des flyers pour sensibiliser davantage ceux qui frequentent les marchés (les clients, les acheteurs, mais aussi eux les acteurs de l’économie nationale). Ils mettent la priorité sur la sensibilisation contre la Covid et les marchés sont des endroits de fortes concentrations humaines et lorsque des gens acceptent de quitter leur boutiques pour venir sensibiliser ils ne peuvent que bénéficier de l’apport et du soutien des autorités et c’est ce que la mairie de Dakar vient apporter aujourd’hui « .

S’agissant de leurs doléances, le representant de la ville de dakar n’a pas manqué de rassurer les membres de l’ACIS. » Nous avons entendu vos complaintes sur la fermeture des marchés, l’organisation du commerce et les mesures d’accompagnements. Eux ce sont les spécialistes du commerce mais les spécialistes de la santé ont fait des études qui ont montré que ce sont des mesures pertinentes mais dans ce combat contre la pandémie c’est important que tous les acteurs soient des partenaires s’écoutent et prennent des décisions ensembles. C’est pourquoi leurs préoccupations nous en tiendrons compte pour prendre les meilleures décisions et protéger les populations et Madame le Maire sera à leur coté  » rassure-t-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :