Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Coaching et jeu : Première réussie pour «Pabi» et Cheikh Bamba Diallo

Dès le coup de sifflet final sanctionnant la belle victoire des Lions face au Kenya, Mamadou Guèye «Pabi» s’est jeté dans les bras de Moustapha Gaye. Une image forte qui renseigne sur l’enjeu de cette rencontre qui était la première pour «Pabi» comme entraîneur titulaire.
En l’absence du sélectionneur national Boniface Ndong, le coach de la Douane mesurait ainsi la délicatesse de la tâche. On comprend du coup sa joie marquée par cette forte congratulation avec son Dtn.

Pabi : «Une différence entre entraîneur et sélectionneur»
«Pour cette première réussie, je suis content pour moi, ma famille et pour tous ceux qui m’encouragent à persévérer», se réjouit-il au bout du fil. Avant d’ajouter : «C’était un premier match difficile à tous les niveaux : sur le plan physique et émotionnel. Et je me suis rendu compte qu’être entraîneur en club et sélectionneur c’est deux métiers différents. L’entraîneur a le temps de façonner son équipe au jour le jour et de maîtriser l’ensemble des éléments de la performance, alors que le sélectionneur ne maîtrise rien parce que les joueurs ne sont pas avec lui la plupart du temps. Donc c’est plus difficile quand on est sur le banc d’une Equipe nationale.»
Revenant sur la victoire des Lions, «Pabi» explique leur début poussif. «Nous avons une équipe jeune et on n’a pas eu assez de temps pour mettre en place les aspects technico-tactiques. On n’était pas bien en jambes au premier quart temps. On n’arrivait pas à développer notre système de jeu. Et la défense de zone du Kenya nous a posé beaucoup de problèmes. En général, un match de basket se joue sur des détails. Une fois que vous êtes dans le doute, au premier quart temps, ça risque de contaminer toute l’équipe. Dans les vestiaires, j’ai demandé aux gosses d’être agressifs sur les porteurs de balle. Après, on a pu changer notre stratégie, bien défendre, couper les ballons, aller vite en transition pour marquer des paniers faciles et se mettre en confiance avec au bout un succès mérité.»

Bamba Diallo : «Mes coéquipiers m’ont facilité la tâche»
Un autre faisait son baptême du feu, mais sur le parquet. Il s’agit de Cheikh Bamba Diallo. Pour une première sélection avec les Lions, le pensionnaire de l’As Douanes a réalisé une belle prestation. Auteur de 19 points (plus 3 rebonds, 1 passe et 1 interception en 34 mn), il a répondu aux attentes avec une adresse remarquable sur les shoots extérieurs, une présence en défense, mais également dans le jeu collectif de l’équipe. A l’image d’ailleurs de ses débuts avec le champion en titre au niveau local où il régale chaque week-end, sans complexe. C’est donc un baptême du feu réussi pour le jeune Bamba Diallo (24 ans) qui s’est exprimé à l’issue de la rencontre.
«Je suis ici pour donner le maximum de moi. J’ai été bien accueilli par mes coéquipiers. Ils ont été ouverts et m’ont donné la balle à chaque fois que j’ai été disponible pour mettre les points que j’ai pu obtenir et aider l’équipe», a dit Cheikh Bamba Diallo dans des propos repris par Wiwsport, au sortir de la rencontre face au Kenya.
Interrogé sur les forces et faiblesses de l’Equipe nationale, il déclare : «La force de l’équipe ? Je dirai la présence physique parce qu’on a été bon dans l’impact physique sur le porteur de la balle, les rebonds et les courses. L’équipe a beaucoup couru et a pu bénéficier d’un bon jeu de transition. Sortir sur le porteur de la balle sur les tirs primés notamment. Maintenant, s’il y a une chose que nous devons améliorer, ce serait sur le plan défensif, parce que lors de la première mi-temps, nous les avons laissés scorer et passer devant. Nous devons être plus présents sur les rebonds et les phases de jeu», a souligné le joueur formé au Seed Academy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :