Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Agression sexuelle sur mineur : Abou M. Ndiaye viole à maintes reprises une fillette de 11 ans et écope de 10 ans d’emprisonnement ferme.

Une affaire de viol en Arabie Saoudite atterrit au Tribunal des Flagrants délit de Dakar. En effet, Abou M. Ndiaye est accusé d’avoir violé à maintes reprises une fillette de 11 ans répondant au nom de M.T.K. Il a été condamné à 10 ans d’emprisonnement ferme.

Les faits se sont déroulés en Arabie Saoudite à Djeddah où vivaient la dame K. B  et ses trois enfants. C’est lors d’un dîner que la dame a appris de manière fortuite que l’une de ses jumelles M.T.K  serait victime de viol et d’attouchement de la part de leur voisin Abou Mohamed Ndiaye, et cela, pendant deux ans. Aussitôt, elle en a informé l’oncle du mis en cause et prévoyait de formuler une plainte contre Abou Mohamed Ndiaye. Cependant, après s’être renseignée, cela s’avérait difficile puisque ses enfants ne disposaient pas de carte de séjour. En plus, ils étaient tous en porte-à-faux avec les textes en vigueur en Arabie Saoudite qui interdisent à une femme de vivre sous le même toit avec des hommes autres que son mari et ses enfants. 

Face à cette situation, la dame K. B saisit le consul qui, après l’enquête administrative, suggère aux parties de rentrer au Sénégal afin de solutionner leur différend. 

C’est ainsi qu’elle est venue déposer une plainte à la section de recherches pour que justice soit faite. 

Lors de son audition, la plaignante K. B déclare que sa fille serait victime de viol de la part d’Abou Mohamed Ndiaye avec qui elle partageait la même concession entre 2017 et 2019 à Djeddah. Elle précise qu’elle s’était rendue à une clinique en Arabie Saoudite et la sage-femme lui aurait confirmé que sa fille a été attouchée de même,  elle lui avait confirmé une pénétration anale. C’est là que les autorités sénégalaises l’ont rapatriée au Sénégal. Une fois au Sénégal, la mère de la jeune fille a intenté une action en justice devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Et sur cette affaire, le tribunal avait déjà rendu une décision qui été par défaut parce que la partie civile n’était pas au courant du procès, c’est dans ces circonstances que le prévenu avait été relâché. C’est sur ces entrefaites que la victime a saisi Me Ciré Clédor Ly qui a saisi le tribunal pour que l’affaire soit rejugée. Et l’affaire a été rappelée devant le tribunal des Flagrants délits de Dakar du 05 février 2021. 

Lors des débats d’audience, la plaignante a souligné que le frère de la victime aurait une fois surpris les ébats de Abou Mohamed Ndiaye avec sa sœur dans la cuisine. 

A son tour, la victime M.T.K aborde dans le même sens que sa mère et déclare avoir été victime de multiples viols entre 2017 et 2019 de la part de Abou Mohamed Ndiaye. Elle précise que son bourreau l’a, à maintes reprises, forcé à lui faire de la fellation et mettait son doigt dans son anus. M.T.K de confirmer qu’effectivement son frère les aurait surpris une fois dans la cuisine. 

Quant à M. K , frère de la victime, il affirme avoir surpris une fois sa sœur avec Abou M. Ndiaye dans la cuisine. Il ajoute que le garçon avait baissé son pantalon. Cependant, il prétend n’avoir jamais raconté cette affaire pensant qu’on ne l’aurait jamais cru.

Quant au mis en cause, Abou Mohamed Ndiaye, il balaie d’un revers de main toutes les accusations portées contre lui et devant tous les saints, jure n’avoir jamais posé la main sur la fillette qu’elle considère comme sa sœur. Il déclare que cette histoire est montée de toutes pièces contre sa personne. 

Il ressort des auditions et des constatations que les faits reprochés à Abou Mohamed Ndiaye sont constants. 

Finalement, le juge a déclaré le prévenu Abou Mohamed Ndiaye coupable de viol avant de le condamner à 10 ans d’emprisonnement et d’ordonner un mandat d’arrêt contre lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :