L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Sweet beautés: La patronne en garde à vue à la Section de Recherche

Elle ne s’appelle pas Amy Diop, Absa Diagne ou Fina Coulibaly. Selon les informations de Libération online, Ndèye Khady Ndiaye, née le 13 juillet 1988 à Kaolack et propriétaire de l’institut de beauté dit Sweet Beauté Spa, vient d’être placée en garde à vue à la Sr. Elle est poursuivie pour les délits d’incitation à la débauche et de diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, a appris Libération online.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :