Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Gestion de la collecte pour SOD: L’Amicale des étudiants s’explique

Il aura marqué la toile, SOD du nom de cet étudiant qui est dans l’urgence de subir une greffe de la moelle. Alors qu’un élan de solidarité a été engagé pour son évacuation. Si le président Macky Sall s’est illustré en sauveur, un communiqué de ses camarades sur l’utilisation de l’argent collecté a créé un floue chez beaucoup de gens. Certains parlent d’une désorientation d’objectif.  Joint au téléphone, le secrétaire général de l’amical de la Fac médecine a donné plus de détails sur cette note.   

L’élan de solidarité envers Sadio Ousmane Diedhiou dit SOD aura eu un impact dans sa prise en charge médical. Le président de Macky Sall a décidé de débourser 120 millions francs CFA pour que l’étudiant en médecine puisse être évacué en France. Seulement, cette décision suscite une autre polémique. En effet, l’Amicale des étudiants de la faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontologie a sorti un communiqué ce 13 janvier pour donner des informations sur l’utilisation de l’argent collecté pour leur Camarade. Une somme qui a en croire Ousmane Dieng Sg dudit amical s’élève à 110 millions.

Dans la note, il est indiqué que «  l’essentiel de l’argent initialement collecté sera utilisé pour des œuvres sociales et médicales au bénéfice de toute la population sénégalaise en guise de reconnaissance après l’évacuation et la prise en charge complète de SOD ». Cette sortie n’a pas manqué de susciter plusieurs réactions à travers les réseaux sociaux. D’aucuns sont convaincus qu’il y a anguille sous roche. Ils disent que l’argent doit revenir à SOD. Pour le sieur Dieng, il y a eu une incompréhension par rapport au communiqué. « On reconnaît avoir commis l’erreur en n’ayant pas relativisé dans le communiqué. L’amicale ne peut pas décider de ce qu’on doit faire de cet argent dont il ne dispose pas. A l’heure où je vous parle, il n’y a pas un franc qui est dans la caisse de l’amicale et destinée à la collecte », soutient-il. 

L’argent ne sera pas utilisé avant 6 mois

Le SG de l’amicale fait savoir que l’idée de départ était de soutenir leur camarade étudiant mais « puisqu’il est pris en charge par les autorités », l’argent peut être utilisé pour aider des malades au même titre que SOD. Selon Ousmane Dieng, beaucoup de malades souffrent en silence et ont besoin d’une intervention.  « Il y a des Sénégalais qui souffrent d’autres maladies et qui ne peuvent pas demander l’aide ou ont un souci pour communiquer sur leurs maladies ».

Il dit avoir suggéré au président de l’amicale d’utiliser la somme collectée pour venir en aide ces patients. Il estime donc qu’ils sont restés dans la même perspective. Derrière ce bruit que le communiqué a suscité, l’étudiant en médecine fait savoir que l’argent ne sera pas utilisé d’ici 6 mois. Une période qui va permettre à l’en croire, d’édifier sur l’état de santé de SOD : « Au cours de cette période l’argent sera bloqué dans un compte et ne sera pas touché. Une fois que SOD va recouvrir la santé, il va s’exprimer pour parler aux populations».

D’autres dépenses en perspective

Si tout se passe comme prévu, le SG de l’amicale affirme que le quart de la somme va revenir à SOD en guise de dédommagement. Pour le reste de la somme, il avance qu’ils peuvent en acquérir 14 machines d’échographie qui vont être destinées aux centres hospitaliers régionaux. Il rappelle également qu’à l’origine, c’était un appel à contribution pour que leur camarade soit pris en charge de manière effective. Le sieur Dieng révèle qu’il n’y a pas un seul numéro de téléphone d’un membre de l’amicale qui fait partie du collectif en charge de la collecte. Ce sont les camarades doctorats de SOD qui selon lui ont géré la collecte Du fait c’était les périodes d’examens pour eux.

De surcroît, il avance que cet élan de solidarité, c’est pour éviter que SOD subisse le même sort que certains dans la même situation dans le passé. « Nous avons eu des camarades qui durant ces dernières années ont perdu la vie dans ces mêmes circonstances. Nous ne voulons pas que cela arrive à notre camarade SOD. Nous pouvons vous donner l’exemple de Mamadou Abou Ba qui est décédé dès suite d’une maladie cardio-vasculaire. Il devait être évacué au Maroc. C’est le jour où l’argent a été collecté qu’il est décédé. Il avait besoin de 18 millions mais on avait pu collecter 25 millions pour lui », a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :