Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Charlatanisme et escroquerie: Deux Mbacké-Mbacké grugent leur talibé à hauteur de 54 millions

Tout a commencé le jour où Moustahine Ndongo a prêté à Ousmane Samb la somme de 6 millions Fcfa. Lorsqu’il a voulu récupérer son argent, Ousmane Samb l’a mis en rapport avec Serigne Moustapha Mbacké. Ce qui sera le début de tous ses problèmes. Ce dernier lui a prédit son avenir avant de le recommander auprès de Serigne Saliou Mbacké dit Djily Bousso qui lui fixe un rendez-vous à Mermoz. Dès l’arrivée de Moustahine Ndongo, le Mbacké-Mbacké lui a montré une valise pleine d’argent, tout en promettant de le rendre riche comme Crésus. Pour cela, le sieur Ndongo devait faire des offrandes.

Sans se douter de rien, il s’est exécuté en lui remettant 7 moutons, 14 bœufs, la somme de 22 millions Fcfa, 80 grammes d’or, etc… De fil en aiguille, M. Ndongo a remis à son marabout la rondelette somme de 54 millions Fcfa. Se rendant trop tard qu’il a été roulé dans la farine, il a déposé une plainte contre ses bourreaux. Serigne Saliou Mbacké, Serigne Moustapha Mbacké et Abass Niang sont aussitôt arrêtés. Comparaissant hier à la barre du Tribunal de Grande Instance de Dakar pour association de malfaiteurs, escroquerie et charlatanisme, les prévenus ont totalement nié les faits.

Premier à être entendu, Serigne Saliou Mbacké affirme qu’il a accompli sa part du marché. Agé de 43 ans, il déclare : «Moustahine Ndongo m’a appelé pour parler de ses difficultés financières. Il m’a demandé à l’aider pour qu’il sorte de cette mauvaise passe. Il m’a fait savoir qu’il risquait d’être arrêté par la police si je ne lui venais pas en aide. Après consultation mystique, je lui ai demandé en guise d’offrande 8 bœufs, 80 grammes d’or, 4 porcs et 14 chameaux. Il devait me payer 6 millions Fcfa. Cependant, il ne m’a jamais remis 54 millions Fcfa».

Son acolyte Serigne Moustapha Mbacké, qui a fêté ses 31 ans, prétend qu’il a mis le plaignant en rapport avec Serigne Saliou Mbacké pour qu’il lui fasse des prières. A la suite, il jure qu’il n’a jamais reçu de l’argent en mains propres de la part de Moustahine Ndongo. Mais, il a appris que la somme de 2,5 millions Fcfa a été remise à Serigne Saliou Mbacké. N’ayant servi que d’intermédiaire dans cette affaire, il soutient néanmoins qu’il a fait un travail mystique pour le compte d’Ousmane Samb. Abass Niang, lui, a indiqué qu’il se trouvait chez Serigne Saliou Mbacké pour des prières. «J’ai été trouvé sur place par les enquêteurs alors que je m’apprêtais à partir», s’est-il défendu.

La victime : J’Ai acheté parfums, encens, bougies, moutons, PORCS, chameaux, bœufs et or à des millions»

Devant le prétoire, le plaignant a soutenu qu’il ne savait pas ce qui l’a poussé à agir de la sorte. «Je détiens les preuves de mes envois via Wave. Mes marabouts m’ont fait comprendre qu’ils étaient en mesure de m’aider à avoir une fortune colossale. Serigne Saliou Mbacké a prétendu avoir sacrifié des bœufs, moutons, porcs, chameaux et bœufs pour que je devienne riche. Je lui ai remis de l’or. Il m’a fait acheter un parfum qui coûte 6 millions Fcfa ainsi que de l’encens et des bougies», dit le sieur Ndongo. Pour conforter ses dires, l’autre partie civile, Ousmane Samb, déclare dans le procès-verbal : «Alors que je traversais des difficultés, j’ai été approché par Serigne Moustapha Mbacké qui a promis de m’aider mystiquement. Il m’a demandé d’acheter de l’encens qui coûte 3 millions Fcfa. Par la suite, j’ai acheté un autre parfum à 6 millions Fcfa. Comme je n’avais plus d’argent, je me suis rapproché de Moustahine Ndongo pour qu’il me prête de l’argent, car je n’en avais plus. Sachant que je n’avais plus rien, les malfrats se sont donc tournés vers mon ami. Je ne pouvais pas résister à leurs ordres.»

Les Mbacké-Mbacké condamnés à 2 ans dont 3 mois de prison ferme

Le conseil de Moustahine Ndongo a réclamé la somme de 70 millions Fcfa. Le parquetier estime que dans ce dossier, on a affaire à une bande d’escrocs. «Pour ce genre d’opération, il y a une équipe. Les vendeurs de bougies et de parfums sont aussi membres du deal. Le plaignant a fait preuve de cupidité. Pour qu’on lui paye une dette de 6 millions Fcfa, on lui a soutiré 60 millions Fcfa. Il s’exécutait aveuglément. Les faits sont têtus», i a déclaré le représentant du ministère public. Il s’en est rapporté à la sagesse du Tribunal pour Abass Niang et a requis deux ans de prison ferme contre les autres prévenus. La défense a plaidé la relaxe. A la faveur du verdict prononcé par le tribunal, Abass Niang a été relaxé et les Mbacké-Mbacké condamnés à 2 ans dont 3 mois de prison ferme pour escroquerie et charlatanisme. Ils devront payer 30 millions à Moustahine Ndongo. Par contre, Ousmane Samb a été débouté.

Source L’AS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :