Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Monsieur le Président, merci pour Nioro ( par Seydina Ababacar Seck)

En me rendant l’autre jour à Nioro, ma ville natale,je n’ai pas pu m’empêcher d’admirer avecsatisfaction les changements notables intervenus ces dernières années, qui ont permis de relier la capitale à ce coin autrefois perdu du Rip, en un temps record.

Avec l’avènement du Président Macky SALL qui a inscrit parmi ses priorités l’équité territoriale se traduisant entre autres par le désenclavement  de bon nombre de bourgades de l’intérieur du pays, je constate que désormais, de mon domicile du Plateau à Dakar à mon quartier natal de Nioro-Nouroulaye, je roule de manière ininterrompue sur l’asphalte sans avoir à subir l’épreuve de déviations sur des pistes cahoteuses, poussiéreuses et souvent perilleuses, sans avoir àsauter et tressauter sur des chaînes de nids de  poules qui avaient fini de faire  de cette route un véritable parcours du combattant.

L’axe Dakar-Nioro-Keur Ayip a totalement été réhabilité, avec une part importante d’autoroute de Dakar à Mbour, suivie d’une route d’excellente qualité pour le reste du trajet. Les nouvelles constructions en infrastructure routière ont plus que triplé le linéaire kilométrique national.D’énormes efforts tout aussi significatifs et importants ont été consentis dans presque tous lesautres secteurs de la vie: santé, accès à l’eau potable, électrification rurale, éducation, agriculture et j’en passe.      

Monsieur le Président, on a tous en mémoire la très catastrophique situation dans laquelle vous avez trouvé le pays en 2012, situation très alarmante, pas loin de la faillite générale, presque à tous les niveaux et dans tous les secteurs, d’ailleurs reconnue et avouée par votre prédécesseur en pleine campagne électorale pour le 2nd tour de l’élection présidentielle qui allait consacrer votre triomphale accession au pouvoir. DIEU Merci. 

Vous avez courageusement pris vos fonctions de Président de la République du Sénégal  dans un contexte particulièrement difficile avec un pays à la situation économique chaotique. Ensuite, vous avez fait preuve d’une vision et d’un pragmatisme qui forcent le respect et l’admiration. 

Vous n’avez jamais reculé devant les difficultés, aussi insurmontables paraissent-elles sur le moment. Armé d’une réelle volonté politique et d’une expérience multidimensionnelle d’homme d’Etat au parcours exceptionnel, vous avez su analyser correctement la situation et prendre immédiatement toute une batterie de mesures avec la mise en œuvre d’importants programmes  gouvernementaux pour remettre rapidement le pays sur les rails et améliorer significativement le quotidien des populations. Vous vous êtes surtout engagé dans un formidable travail de rattrapage infrastructurel dont le résultat est aujourd’hui palpable.

Votre programme électoral de 2012, le YOONU YOKKUTE, dont l’adéquation avec les besoins nationaux et la demande populaire a été sanctionnée positivement aux urnes, institutionnalisé à la suite de votre élection comme référentiel des politiques publiques sous l’appellation de PSE décliné en séquences quinquennales sous forme de Plan d’actions prioritaires ou PAP, est assurément la voie la plus sûre pour mener notre pays vers l’émergence.

En Gambie, la CEDEAO, l’Afrique et toute la Communauté internationale ont magnifié le rôle très déterminant que vous avez joué avec tact et diplomatie dans la fermeté, sans bruit, pour larestauration de la démocratie, et surtout, la normalisation des relations Sénégalo-gambiennes symbolisée magnifiquement par la réalisation historique du pont de Farafegny, un rêve impossible devenu aujourd’hui réalité. Depuis son inauguration, l’infrastructure a fortement redynamisé le trafic routier entre le nord et le sud du pays, car ayant récupéré la quasi-totalité du transport des personnes et du fret sur cet axe.

Notre ville, Nioro du Rip, par sa position, est une grande bénéficiaire de cet ouvrage et l’indicateur le plus éloquent de cette aubaine est à trouver dans la multiplication du nombre de stations-servicesimplantées sur place, passé en quelques années d’une seule fonctionnant au ralenti à quatre toutes très actives.

En Casamance comme en Gambie, votre savoir-faire, votre vision politique et votre leadership ainsi que votre grande efficacité se sont littéralement manifestés de manière incontestable pour le bien de toute la sous-région et du Sénégal particulièrement.  

Vos multiples distinctions internationales honorent l’homme de défi, de conviction, l’excellent  visionnaire que vous êtes, celui qui a fait le noble choix d’échapper à l’emprise des passions et de l’injustice pour se mettre résolument au service bien commun et l’intérêt supérieur de son peuple.

Revenant encore sur la situation de mon département qui, en fait reste  l’objet et le sens de mon écrit, retenez Monsieur Le Président que vousavez particulièrement  rendu la Vie des Niorois meilleure et beaucoup plus agréable et leur cadre de Vie plus beau et plus attractif.   

Par cette compétence généreuse qui vous distingue des autres, vous avez su donner ce qu’il fallait à ce berceau d’une part de notre civilisation, ce Rip qui figure en bonne place dans l’histoire de notre pays, cette terre bénie d’un islam bien sénégalais incarné par de grands  figures comme Maba Diakhou Bâ, Mame Mor Anta Saly Mbacké, Matar Kala Dramé, Mame Samba Cissé Pakala, Elhadj Oumar Ndao Darou Salam, Serigne Wouly Touré, Elhadj Aliou Seck Wanar, Elhadj Babou Cissé Diamal et d’autres encore. Cette terre de grands hommes qui ont marqué la vie politique et économique du Sénégal, Monsieur le Président, vous avez fort judicieusement opté pour sa renaissance. Et nous ne trouverons jamais assez de mots justes pour vous remercier.

Merci d’avoir porté votre choix sur notre ville pour abriter le plus grand centre moderne de formation technique et professionnel du pays, merci pour la réhabilitation et la construction de tous ces axes routiers dont l’usage quotidien est substantiel à notre vie, merci pour la résolution définitive de tous ces problèmes de voierie, d’assainissement  et  surtout d’éclairage publique qui semblaient indissociables de notre ville.  

Nos vœux de succès vous accompagnent pour vos autres tâches présidentielles. Vous êtes déjà engagé ailleurs à faire la même chose que vous avez faite pour nous à Nioro.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :