Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Les vérités du PDS au gouvernement de Macky Sall

Single Post

Aphone depuis la mise en place du nouveau gouvernement, le Parti démocratique sénégalais ( PDS) élève la voix. A travers un communiqué signé par leur porte-parole Tafsir Thioye, les membres ont asséné « leurs vérités » au Président de la République et ses alliés.

«Après plus de cinq jours sans gouvernement alors que le Sénégal traverse une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, le Président Macky Sall a finalement procédé à la formation d’un gouvernement. Le Pds, sans surprise, en prend acte. Cette coalition politicienne, fruit de négociations secrètes, guidées par des intérêts personnels est aux antipodes des préoccupations de nos compatriotes qui aspirent à des améliorations notables notamment en matière de sécurité alimentaire, d’accès à l’école, à l’eau et aux soins en ces temps de pandémie du coronavirus », exposent Abdoulaye Wade et Cie.

Avant de continuer: « Au demeurant, en avouant publiquement, qu’il discutait depuis plusieurs mois, dans l’opacité la plus totale, avec Macky Sall, un membre de la nouvelle alliance présidentielle a fait la preuve que le dialogue politique national était une vaste tromperie destinée à détourner l’attention des Sénégalais ».


A les en croire, « constituée spécialement en vue d’imposer aux sénégalais un éventuel troisième mandat, cette équipe de circonstance se résume en réalité à des marchandages politiciens et n’est assurément pas à la hauteur des immenses défis auxquels notre pays est confronté ».


En effet, lit-on dans le document, « ce nouveau gouvernement n’est porteur d’aucune rupture avec la pratique du pouvoir du Président Macky Sall depuis 2012 qui n’est qu’une succession de scandales économiques et financiers, de reniements, de mensonges, de calculs politiques, de cynisme et de manipulation de l’opinion publique».

Pour le PDS, cette gouvernance clanique et sans éthique ne fait que renforcer le sentiment de rejet de la classe politique comme en atteste la forte déception manifestée par des millions de Sénégalais après l’annonce de la composition du nouvel attelage gouvernemental.

A cet égard, poursuivent les membres, le PDS tient à rappeler au Chef de l’Etat et à sa coalition que les priorités pour les Sénégalaises et les Sénégalais sont, notamment le respect des engagements du Président vis-à-vis du peuple sénégalais quant à une justice indépendante et équitable pour tous, le respect des droits et libertés de tous les Sénégalais sans exception, une lutte sérieuse contre la mauvaise gouvernance que le Sénégal connaît depuis le début de la deuxième alternance et qui se manifeste à travers une déperdition budgétaire sans précédent, des détournements de deniers publics à une échelle industrielle, des marchés fictifs, des surfacturations et surtout un affaiblissement dangereux et inacceptable des corps de contrôle de l’Etat.

Ce, en sus de une transparence dans la gestion du processus électoral et un respect des droits de l’ensemble des acteurs politiques, d’une une bonne prise en charge des préoccupations sociales et économiques des sénégalais et d’un arrêt immédiat de la violation des lois du pays, du népotisme et du partage indécent du patrimoine foncier, immobilier et matériel et des deniers publics de notre pays au profit de quelques privilégiés du régime BBY.

« L’accès aux soins de santé, au logement, à l’emploi décent et une réduction importante de la cherté de la vie et une prise en charge réelle et efficace de la question de l’émigration clandestine qui décime dangereusement notre valeureuse jeunesse », ajoutent-ils.

«Pour une prise en charge efficace de ces aspirations légitimes, le Parti démocratique sénégalais, fidèle à sa vocation de rassembleur, tend la main à tous nos compatriotes préoccupés par la situation désastreuse de notre pays et ayant pour seule ambition de se mettre au service du Sénégal pour rendre la fierté et l’espoir à la jeunesse en général, et plus spécifiquement, à nos jeunes compatriotes, qui, en cherchant à échapper à la misère, sous le regard coupable et indifférent des autorités actuelles du pays, courent le risque de finir au fond de l’océan ou dans l’esclavage », mentionne-t-on toujours dans le document.

Qui renseigne : « Cet appel s’adresse également à tous les patriotes soucieux de la restauration de notre démocratie, du respect, de la défense et de la promotion des libertés. Le Pds les invite à le rejoindre dans un large front commun pour faire face aux dérives incessantes et intolérables du régime et pour que le fichier électoral, le code électoral et ses textes subséquents garantissent le plein exercice de la démocratie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :