Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

La dernière turpitude de Ousmane Sonko (Par Amath Tambedou)

Je suis tombé par hasard sur une photo montrant quelques écoliers avec un enseignant, et en bas, la légende suivante : DÉMARRAGE DU VSP VACANCES SCOLAIRES PATRIOTIQUES À  MÉDINA SABAKH AVEC LES PATRIOTES.

L’enseignant est identifié comme étant un militant du PASTEF. C’est un fonctionnaire de l’État en service dans une école élémentaire publique à Médina Sabakh dans le département de Nioro du Rip, où la photo a été prise le jeudi 15 septembre 2020.

La scène a pu être construite parce que l’enseignant est allé voir son chef d’établissement pour lui faire part de son désir d’organiser des cours de renforcement pour ses élèves avant la rentrée. C’est ce qui lui a permis d’avoir pu disposer d’une salle de classe de l’école publique. La même histoire, servie aux enfants et à leurs parents, a favorisé la présence des apprenants.

La photo est destinée à la propagande politique de ces patriotes autoproclamés dont l’inspiration nazie des méthodes politiques se précise de plus en plus. Des pratiques similaires ont été rapportées dans d’autres localités, bien que très peu nombreuses.

Les enseignants responsables de ces basses pratiques, qui savaient au départ que leur initiative ne saurait prospérer car n’étant pas en conformité avec les valeurs morales et règlementaires qui encadrent la vie de l’école, ne se soucient pas du sort des élèves. Ils voulaient juste créer une situation pratique à immortaliser par la photographie avant que les autorités compétentes ne réalisent le subterfuge et arrêtent la manœuvre. Ils ont agi sous la dictée de leur leader politique, Ousmane Sonko.

Mobiliser les élèves le temps de les photographier pour un usage politicien avant que la supercherie ne soit découverte, c’est cela les fameuses vacances scolaires patriotiques tant annoncées dans les réseaux sociaux. Juste de l’activisme politique sur fond de tricherie avec un objectif portant sur la prise frauduleuse de l’image de jeunes enfants en vue d’un usage illégal dans une propagande politique.

Ousmane Sonko et ses ouailles ne reculent devant rien pour porter leur message politique d’imposture à son paroxysme. La sacralité de l’institution scolaire n’a aucun sens à leurs yeux. L’utilisation illégale et immorale de l’image de nos enfants ne les répugne pas, pourvu que cela serve leur cause. Ils mentent, trichent, fraudent pour rendre plus efficaces leurs actions de manipulation.

Cette affaire ne devrait pas rester sans suite. Mentir et tricher pour disposer des infrastructures scolaires publiques à des fins de propagande politique ne saurait être toléré en démocratie. Obtenir et se servir frauduleusement de l’image d’écoliers, de petits enfants, pour en faire des supports de propagande politique est impardonnable dans un État de droit, dans une société civilisée tout simplement.

Le nazisme est en marche au Sénégal, avec les méthodes d’Adolf Hitler et de Josef Goebbels. Il faut l’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Amath Tambédou

InstituteurResponsable APR à Nioro du

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :