Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Le Parti Socialiste, notre Parti est attaqué.(Par Fakha Touré)


Ces sales attaques nous viennent de l’intérieur, parce que notre camarade Pierre Sané s’autoflagelle, en s’attaquant à lui-même, membre des plus hautes instances du parti et Secrétaire National chargé des relations relations avec la gauche et des mouvements progressistes. Quelle inconscience! Quelle inconstance! Quel manque de réserve! Quel manque de courage surtout, parce qu’étant membre du bureau politique et du Secrétariat Exécutif National, il n’a jamais eu le courage d’exprimer, en réalité, sa pensée en interne. Quelle faiblesse! Quelle sournoiserie!

Quant à notre ex-camarade Barthelemy Diaz, il ne réalise toujours pas que les questions qui concernent l’orientation, la stratégie, les mutations et les perspectives du Parti Socialiste ne sont plus siennes. Je viens de comprendre qu’il s’inspire toujours de ce que le Parti Socialiste a déjà dit. Il surfe continuellement sur les réflexions prospectives de notre Parti, car en effet, dans son rapport introductif au XVe congrès ordinaire tenu en juin 2014, feu Ousmane Tanor Dieng, alors Secrétaire Général du Parti Socialiste avait clairement indiqué la perspective suivante: « Quelle initiative le PS peut-il contribuer à prendre pour l’unification de la famille de la gauche, une gauche politique et sociale tout en essayant d’en préempter le leadership ? Et quelles pourraient être les modalités de cette unification : regroupements, fusions, fédérations, grand Parti de la gauche ? Et qui serait concerné par un tel appel à l’unité : partis politiques, syndicats, organisations paysannes, mouvements populaires ? ».
Ainsi donc, nous n’apprenons rien de nouveau de Barthélémy Diaz car ce qu’il pense être une attaque contre notre Parti a été l’objet d’interrogation prospective depuis 2014.

Et dans le fond, de ses diatribes, galéjades et élucubrations, les propos de notre camarade Pierre Sané, nostalgique des époques révolutionnaires, adepte des théories aériennes et utopistes n’apportent rien de sérieux. On peut aimer ou détester Léopold Sédar Senghor mais il s’est incontestablement battu pour nous laisser une nation unie, homogène, stable et ouverte au monde dans sa modernité mais ancrée dans ses valeurs negro-africaines. Qui de ses pairs a fait mieux que lui? À part des propos haineux et condescendants, notre camarade Sané n’a véritablement pas livré des éléments factuels tangibles. Son institut ‘’ imagine africa’’ lui a certainement donné beaucoup d’imaginations fertiles!
Il a évalué les performances économiques du Président Abdou Diouf sous le seul angle des privatisations de sociétés nationales, sans être en mesure de donner un exemple réel de société nationale dont la privatisation s’est montrée comme un échec.
Abdou Diouf nous a laissés un État moderne, une démocratie vivante, une administration performante détachée des contingences partisanes et politiques, des finances publiques saines, une trésorerie bien renflouée, une planification économique claire. Qui ne se souvient pas des propos du Président Wade nouvellement élu, qui lors de son premier voyage en France disait qu’au Sénégal nous n’avons pas un problème d’argent?
Camarade Pierre Sane, ton ami et camarade Ousmane Tanor Dieng s’est certainement remué dans sa tombe! Il a ressenti les attaques viscérales, haineuses, tortueuses et non fondées que tu as proférées contre ses Maîtres!
Mais au moins, aies le courage de revenir dans les instances du Parti que tu as désertées depuis le 5 mars 2016 pour exposer, dignement, ta pensée et les réponses adéquates te seront servies sans haine, ni émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :