Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Affaire Batiplus: Alex Rabih Kfoury confondu devant le Dji

Rebondissement dans l’affaire Batiplus. Les commission rogatoires du doyen des juges ont littéralement démasqué le fiancé de Rachelle Sleylati, Alex Rabih Kfoury vendredi dernier. D’après de sources dignes de foi, les enquêteurs se sont rendus compte que ses déclarations devant les pandores de la Section Recherche n’ont rien à voir avec ce qu’ils ont trouvé dans la réalité.

Par exemple, il leur disait ne disposer ni de terrain encore moins d’appartement dans le pays. Or, la commission prouve qu’il en a un au Plateau et est en passe d’acheter un autre en copropriété avec sa fiancée.

À ce titre sur les huit cent millions, un acompte de cinq cent millions a été fait. Cerise sur le gâteau, les 95 millions sont en espèce. Au surplus, les enquêteurs qui se sont intéressés aux deux sociétés ( Platinium et Pingouin) ont découvert qu’elles n’ont pas généré dix millions de bénéfice ces 4 dernières années.

Qui plus est, il est établi qu’il y a eu des mouvements de fonds entre les comptes de Rabih Kfoury et sa fiancée dont le compte personnel avait 40 millions FCfA pour quelqu’un qui a un salaire mensuel de 1 million. En définitive, les faits accablent le couple Alex-Rachelle, puisque leurs revenus cumulés ne permettent pas tous ces versements.

Mais une question reste en suspens. Pourquoi seule la jeune dame est en prison ? si tant est que la complicité est bien établie pourquoi seule Rachelle est en prison pendant que son fiancé se la coule douce? En tout état de cause, le doyen des juges a de quoi désormais prendre son ordonnance de renvoi devant le tribunal dans cette affaire rocambolesque où on parle de 2,5 milliards détournés au préjudice des Fares, propriétaire de Batiplus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :