Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Covid-19 au Sénégal: Les chiffres des six mois de lutte acharnée

Le Sénégal a bouclé son sixième mois de lutte contre le coronavirus. Si les 14 régions sont toutes touchées, les dernières tendances semblent redonner un peu d’espoir aux autorités. Lors d’un point général sur la pandémie tenu au ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS), le Dr Abdoulaye Bousso a donné les chiffres de ces six mois de combat.

Depuis le premier cas officiel déclaré dans le pays (2 mars), le Sénégal  a enregistré 13.948 cas positifs, dont 9.851  guéris. Le virus a emporté  290 personnes, clouant 3.806  autres dans les lits d’hôpitaux pour des besoins de traitement.  « Nous avons cinq laboratoires qui interviennent dans les tests. Aujourd’hui, dix régions sur les 14 sont en mesure de faire des tests et de donner les résultats en 2 heures », a fait savoir le Dr Bousso.

Avec l’Institut Pasteur, le nombre de tests a considérablement augmenté. Six mois après, ils sont à plus de 150 000 tests réalisés par ces laboratoires. La prise en charge se fait également au niveau des régions. « Nous sommes à plus de 35 sites de prise en charge opérationnels. Dans chaque région, il y a une structure de santé capable de prendre en charge les malades », précise le Dr Abdoulaye Bousso.

A en croire le spéciale, les trois derniers mois ont été les plus compliqués, avec plus de cas positifs et de décès. « Nous avons eu trois mois difficile, c’est-à-dire juin, juillet et août. Pour chaque mois, nous avons eu au moins 3000 cas positifs. Pour les décès, les chiffres étaient plus élevés. Nous avons eu 74 pour juin, 93 pour juillet et 64  pour le mois d’aôut », détaille-t-il.

Depuis quelques semaines, la tendance est à la baisse. Le taux est de contamination est évalué à 1,7%. Et à en croire le Dr Bousso, une personne positive peut contaminer deux personnes. « C’est quelque chose de remarquable, mais ne nous devons redoubler de vigilance. Il faudra continuer à respecter les mesures barrières et éviter l’effet rebond, comme cela s’est passé dans certains pays », a ajouté le spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :