Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Pré-exploitation du TER: Le Sénégal s’endette encore et bénéficie auprès de BPI un prêt de 17,645 milliards

Alors que l’on s’indignait de la manne financière injectée dans le projet du Train Express Régional (TER) qui peine à bouger, la dette augmente. Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a signé hier avec le Directeur Exécutif en charge de l’export à la Banque Publique d’Investissement(BPI), Pedro Novo, un contrat de financement pour la pré-exploitation du TER en France.

Le coût du financement est à hauteur de 26,9 millions d’Euros environ 17,645 milliards CFA. Avec ce budget le Sénégal pourra mettre en place les services nécessaires à une bonne exploitation du TER, par la Société d’Exploitation-maintenance du TER (SETER). Pour le ministre Franck Riester ce projet est un symbole du dynamisme de la coopération économique franco-sénégalaise.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de ministre Délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité de la France, Franck Riester. Selon le ministre Hott, le début d’exploitation du TER est prévu pour 2021.

A terme, il reliera le centre-ville de Dakar à l’aéroport International Blaise Diagne situé à 55km, en 30 à 45 minutes. A souligner que pour le moment, seul le financement sur le tronçon Dakar Diamniadio est disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :