Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Manque de considération du secteur informel: L’ASCODEM réclame la tête du ministre Aminata Assome Diatta

L’Association Sénégalaise des Commerçants et Délégués des Marchés (ASCODEM) réclame le départ du ministre du Commerce Aminata Assome Diatta. En conférence de presse, ce jeudi à leur siège à Dakar, les membres de la dite association ont déploré le manque de considération et d’assistance de leur ministre de tutelle à l’endroit du secteur informel surtout en cette période de Covid-19.

Selon Mbaye Ndiaye président de l’ASCODEM, leur association a adressé plusieurs correspondances au ministre du commerce pour échanger avec elle des questions concernant le secteur. Mais leurs  correspondances sont restées sans suite comme pour témoigner de son manque de considération et d’assistance à l’endroit des commerçants.

Un Autre fait déplorer par les commerçants et délégués des marchés, lors des deux incendies notés dans les marchés de Louga et récemment à Kaolack, le ministre n’a même pas fait le déplacement pour compatir avec les commerçants qui ont eu à perdre des centaines de millions de francs CFA. Alors que le ministre Mansour Faye s’est déplacé à Kaolack et à offert 60 millions de FCFA aux commerçants en guise de soutien.

Et enfin, les petits commerçants informels à l’instar des autres corps de métiers comme les artisans, les transporteurs, les acteurs culturels, le tourisme etc n’ont pas bénéficié de l’aide des 1000 milliards de la Force Covid19 que le chef de l’État a alloué aux personnes vulnérables et au secteur privé.

L’ASCODEM y voit la responsabilité du ministre qui n’a pas bien défendu le secteur et pourtant les commerçants ont été fortement touchés par la Covid avec la restriction des jours ouvrables dans les marchés et des manques à gagner inestimable s sur leur dette remboursables vis-à-vis des institutions de microfinance et la gestion des stocks de denrées périssables » a ajouté M. Ndiaye.

Face à tous ces manquements, les responsables de ASCODEM réclament le départ de leur ministre et interpellent le chef de l’État Macky Sall sur les problèmes notés dans leur secteur. Des problèmes qui ont pour noms, leur prise en compte dans le programme de résilience et de relance économique de la Covid19, un accompagnement du ministre du commerce pour l’organisation et la structuration des délégués, l’autorisation de reprendre les activités les dimanches dans les marchés, le non respect des engagements des autorités concernant l’entretien et l’assainissement des marchés tous les dimanches et le suivi et l’accompagnement de leurs projets innovants et structurants en vue de faciliter la modernisation des marchés.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :