Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

GOUDOMP: L’accès au lycée un « cauchemar » pour l’administration.(Par Younousse Barro)

A quelques jours du démarrage des épreuves générales du baccalauréat, l’accès au lycée de Goudomp, préoccupe son administration.

Le lycée a été construit depuis 2017.Il est resté dans la brousse.Aucun aménagement sur la voix d’accès et à l’intérieur même du dit temple du savoir.Il nous avait été dit de le rejoindre,parce qu’un troisième collège allait être crée. Ainsi nous avons rejoint avec toutes les difficultés.Si aujourd’hui la piste est tant bien que mal praticable, c’est grâce à nos efforts.Nous étions obligés d’engager un tracteur et cela nous a coûté cher »,a expliqué son proviseur Bernard Basséne.

« L’année dernière,nous avons encore eu les services d’un tracteur cette fois-ci avec l’appui de l’adjoint au Maire de Djibanar,pour gratter à nouveau la piste.En dépit de tout cela cet axe routier reste toujours impraticable.Les eaux de pluie stagnent partout,devenu ainsi un lieu de refus pour les grenouilles et toutes sortes d’insectes.

En plus de cela,l’axe est devenu le depositoire des ordures ménagères de la commune de Goudomp.Une situation entraînant du coup l’encombrement du trottoir,poussant les élèves à cheminer au milieu de la rue aux côtés des motos taxis,et des vélos.C’est extrêmement difficile et gênant »,a ajouté son proviseur d’un ton désolant.

« Le baccalauréat général c’est dans quelques jours et c’est dans cette condition difficile que les candidats,les surveillants,les correcteurs et les jurys qui viennent d’ailleurs,vont patôger dans la boue pour aller travailler.C’est pas du tout commode. »Martèle Bernard Basséne.

« Nous l’avons signalé aux autorités locales et au comité départemental de développement.En son temps le défunt Maire, paix à son âme,avait dit aux élèves lors qu’ils étaient aller le voir que c’était le ressort de la mairie.Mais malheureusement il n’est plus parmi nous.Et jusqu’à présent rien de concret »,a souligné Mr Basséne.

« Franchement il appartient à l’autorité communale de voir quelles dispositions prendre pour que l’axe routier puisse être réhabilité.Car si la pluie maintient son rythme de fortes précipitations, nous risquons de ne pas accéder au lycée », prévient son proviseur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :