Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

De l’urgence et de la nécessité de mettre fin à l’isolement des populations du du Dandé Maayo de Navel à Dembacani !

Ces dernières années, s’il y a une question qui a tant mobilisée les populations du Dandé Mayoo de Navel à Dembacani, dans la région de Matam, c’est bien le bitumage de la RN42.

Cette piste latéritique, construite en 2003, est dans un état de dégradation avancée pour ne pas dire qu’elle est tout simplement impraticable.La RN42, d’une longueur d’un peu moins de 100 km traverse plus de 44 villages et hameaux de 7 communes des départements de Matam et Kanel.

Elle assure une fonction essentielle à ces populations du Walo, qui pendant l’hivernage sont coupées des capitales administratives et économiques de la région que sont Matam et Ourossogui.Aujourd’hui, l’Etat de cette route impacte négativement sur le quotidien de ces populations notamment sur le plan économique, administrative et de la prise en charge des besoins sanitaires entre autres. 

 Pendant longtemps laissées à elles-mêmes ; ces populations se sont mobilisées à travers des associations de développement autour de la forte communauté d’immigrés de la zone pour s’assurer elles-mêmes les services sociaux de bases : écoles, dispensaires, ambulances, assainissement, lutte contre la pauvreté….Bitumer la RN42, l’Etat du Sénégal le doit à ces populations.

Les populations de cette localité interpellent solennellement les élus de la région de Matam et ceux du département de Kanel en particulier. Selon eux, c’est une question urgente, qui ne doit et ne saurait attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :