Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Partenariat CCIAD- UNACOIS/JAPPO pour un secteur privé fort, uni et solidaire

Une délégation de la Chambre de Commerce d’Industrie et d’Agriculture de Dakar (CCIAD), conduite par son président Abdoulaye Sow, a rendu visite, ce jeudi, l’UNACOIS/JAPPO, à son siège. Une visite qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de la relation économique de la Cciad avec le secteur privé.

Une occasion saisie par  le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) Abdoulaye Sow, pour présenter, aux responsables de l’UNACOIS/JAPPO sous la houlette de leur président Du Thiam, la feuille de route de la CCIAD. L’Institution consulaire a dévoilé ses orientations et le calendrier des réformes économiques qu’elle souhaite engager avec le secteur privé.


Dans son intervention, le président de la Chambre de commerce d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD) Abdoulaye Sow, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du président de l’UNACOIS/JAPPO « Idy Thiam c’est un symbole d’engagement pour la cause des acteurs économiques ».  Le président Sow est assuré que sa délégation aura une oreille attentive et un soutien efficace de la part de l’UNACOIS/JAPPO.  « Notre stratégie est de privilégier la concertation avec l’ensemble des organisations

professionnelles pour faire du secteur privé un acteur essentiel de la relance économique. Seul un secteur privé fort est en mesure de réaliser un diagnostic pour mettre en place un programme de relance. C’est certainement la meilleure voie pour réussir un diagnostic sans complaisance de la situation en vue de trouver des solutions pertinentes aux difficultés de nos entreprises », a-t-il expliqué aux membres de l’UNACOIS/JAPPO.

Face à la conjecture internationale qui s’annonce difficile dans cette phase post Covid-19, le président de la CCIAD est d’avis que la situation exige donc un secteur privé fort, uni et solidaire. Il propose, en rapport avec l’Etat, « de préparer de manière efficace un plan de relance à même de remettre le Sénégal sur une nouvelle trajectoire vers l’émergence. Et Abdoulaye Sow compte sur l’engagement et le soutien de l’UNACOIS/JAPPO pour l’aider dans cette voie.

Le Président de l’UNACOIS/JAPPO  s’est d’abord réjoui de la visite de la délégation de la Cciad pour échanger avec eux, sur des questions d’intérêt commun.
En effet, pour Idy Thiam, la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Dakar constitue un outil pour le secteur privé. En effet, c’est un outil irremplaçable de promotion économique, une institution privilégiée de partenariat inter-entreprises et un espace efficace de coopération et de dialogue entre acteurs économiques.

Il a rassuré la délégation de la CCIAD, soutenant que l’UNACOIS/JAPPO et lui-même accordent un intérêt particulière à la CCIAD. Mieux, le patron de l’UNACOIS/JAPPO a réaffirmé son engagement total et celui de l’organisation aux côtés de ladite Chambre pour la réalisation de toutes ses missions

La rencontre s’est terminée sur une note d’espoir. Les responsables de l’UNACOIS/JAPPO et la CCIAD, dans le cadre de l’approfondissement de leurs relations, de collaboration, prévoient d’autres rencontres en vue d’une future coopération entre les deux institutions.


Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :