Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Coronavirus et élections locales : Diouf Sarr, la cible parfaite

Propulsé au-devant la scène par l’apparition du Coronavirus, le ministre de la Santé et de l’Action sociale est obligé de batailler sur d’autres fronts pour assurer sa survie politique.

En effet, ex officio chargé de gérer la vague pandémique, cette posture fait qu’on lui prête toutes les ambitions en direction des prochaines élections locales. Le concerné ne fait rien pour favoriser ses adversaires. Il a pris de la bouteille et récolte les prix, jusqu’en bâtir son image autour de sa gestion du Coronavirus, pour avoir été cité parmi les meilleurs ministres de la Santé d’Afrique.

Cette distinction prédispose ses adversaires à riposter vigoureusement. Pour rappel, le 17 juillet passé, Ndèye Sali Diop Dieng, ministre de la Femme, du Genre et de la Protection de l’Enfance, évoquait sa candidature à la mairie de Grand-Dakar. Cela peut être perçu comme une manière détournée de proclamer ses ambitions pour le contrôle de la Ville de Dakar, car l’on ne veut pas comment la dame de fer pourrait se contenter d’une simple commune.

De toutes les façons, la solidarité gouvernementale, relativement aux efforts pour endiguer la Covid-19, souffre de ces querelles de préséance. Un exemple :  Ndèye Sali Diop Dieng bat en brèche la recommandation de son collègue Abdoulaye Diouf Sarr demandant à tout Sénégalais de fêter la Tabaski là où il est. « Certains recommandent aux gens de passer la Tabaski là où ils sont, mais c’est impossible de les retenir. On doit appliquer les mesures barrières parce que c’est notre principale arme », a réagi à Mbacké Ndèye Sali.

Auparavant, présenté comme un proche du ministère des Affaires étrangères Amadou Ba, Moustapha Cissé Lô, dans un entretien au téléphone avec Sen Tv, a vidé son chargeur sur le dos du ministre de la Santé et de l’Action sociale, qu’il a traité de tous les noms d’oiseaux, au sujet de la gestion de la pandémie. El Pistelero a même conseillé au président de la République de virer Abdoulaye Diouf Sarr. Des chroniqueurs politiques n’avaient pas manqué d’établir le lien entre cette sortie de Cissé Lô et le duel en perspective pour le contrôle de la mairie de Yoff.

Autre ombre au tableau de Abdoulaye Diouf Sarr, le fait que le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, félicite l’opposant pour services rendus à la communauté léboue dans le cadre de la lutte contre les contrecoups sociaux du Coronavirus. Est-ce une façon, pour l’ancien ministre socialiste de la Jeunesse et des Sports, d’afficher son mécontentement à l’endroit de Diouf Sarr ? Le temps le dira…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :