Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Renaissance de l’opposition sénégalaise: Crd, le bébé qui agace Macky

Au lendemain de la présidentielle de 2019, le dialogue politique, d’autres disent « deal politique », convoqué par Macky Sall a créé une sorte de monolithisme d’Etat. La plupart des leaders de l’opposition classique ont répondu favorablement à ce dialogue, désertant, chemin faisant, le champ des revendications légitimes du peuple sénégalais. De Idrissa Seck, à Karim Wade, en passant par Malick Gackou, c’est l’omerta érigée en loi sur les questions brûlantes, comme le réajustement à la hausse sur le prix de l’électricité.

Une société civile, amenée principalement par Guy Marius Sagna, tient lieu d’opposition, aux côtés de Pastef de Ousmane Sonko.

Créé au lendemain de la présidentielle, le Congrès de la renaissance démocratique (Crd) cherche à se frayer une voie, dans cette atmosphère de méli-mélo indescriptible. Les principaux animateurs du regroupement sont l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, l’ex-ministre de l’Energie Thierno Alassane Sall, le député Mamadou Lamine Diallo et Ibrahima Dème, magistrat démissionnaire.  Pour la plupart, électoralement ils ont le poids de la fourmi, mais leurs sorties médiatiques ont le retentissement de l’éléphant dans un magasin de porcelaine.

Servis par une haute connaissance des dossiers qui agitent la gazette, ils savent frapper en plein cœur de leur cible. Deux figures de ce mouvement, Mamadou Lamine Diallo et Abdoul Mbaye, ont été interviewés dans le reportage de Bbc sur Petro-tim, qui défraya la chronique. C’est ainsi que Aliou Sall, le principal protagoniste de cette affaire, les désignera comme une « opposition radicale », reprochant à celle-ci d’avoir sourcé le media britannique. Le Crd ne tardera pas à déposer une plainte contre le maire de Guédiawaye, Frank Timis et les autres personnes citées dans l’affaire Petro-tim.

Quand il a fallu évoquer l’alourdissement de la dette du Sénégal, sur fond de tension de trésorerie, c’est encore le Congrès de la renaissance démocratique qui monte au créneau. Itou pour le débat sur l’honorariat accordé aux anciens présidents du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales. Là également, le Crd saisit la justice.  

A la longue, la bande à Abdoul Mbaye finit par agacer en haut lieu. La première algarade est portée par le griot attitré du chef de l’Etat Farba Ngom, qui, dans un entretien accordé dernièrement à Dakaractu, tire à boulets rouges sur Thierno Alassane Sall et Abdoul Mbaye.

La semaine passée, le fait que le Crd disqualifie Macky Sall, qui fait partie des médiateurs dans la crise malienne, a poussé le camp majoritaire à apporter la réplique, par la voix de Abdou Mbow. D’autres textes suivront, à travers des journaux en ligne et les réseaux sociaux, pour fusiller Mamadou Lamine Diallo et Cie.

On se rappelle que dans l’élan de solidarité pour endiguer les effets néfastes de la progression du coronavirus, les anciens Premiers ministres Souleymane Ndéné Ndiaye et Haguibou Soumaré avaient été reçus par le président de la République, là où Abdoul Mbaye a brillé par son absence.

C’est dire qu’entre le pouvoir et le Congrès de la renaissance démocratique, c’est la guerre totale.

Mais le Crd, animé par des personnalités qui ont peiné à réunir le nombre suffisant de parrains, peut-il réellement secouer le cocotier ?

La trouvaille peut faire mousse. Crédité de 5% des suffrages à la présidentielle de 2007, l’Afp avait réussi à fédérer plusieurs « petits » partis et mouvements dans le cadre des Assises nationales, pour éclipser feu Ousmane Tanor Dieng à l’élection de 2012. Comme les petits ruisseaux font les grandes rivières, le Crd espère tisser une large toile, en se positionnant de plus en plus comme une opposition crédible au régime de Macky Sall.

Par Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :