L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Affaire Bamba Kassé-DG APS: Cinq centrales syndicales apportent leur soutien au journaliste

Le secrétaire général du Synpics Bamba Kassé, dans son bras de fer avec le Dg de l’Agence de presse sénégalaise (Aps),Thierno Birahim Fall, vient d’avoir des soutiens de taille. En effet, cinq centrales syndicales à savoir la Cnts, la Csa, l’Unsas, l’Udts et la Cnts/Fc ont décidé de soutenir le journaliste. Ils ont rencontré Bamba Kassé avant-hier.

La conférence des secrétaires généraux de la coalition des centrales syndicales du Sénégal (Cnts – Csa – Cnts/Fc – Unsas – Udts) ne comprend pas la situation que vit le secrétaire général du Synpics. D’après la conférence des Sg, ses droits les plus fondamentaux sont impunément violés, allant de la suspension dans ses fonctions et de son salaire depuis six mois au licenciement abusif de deux agents par la Direction de l’Agence de presse sénégalaise.

«La coalition marque son étonnement face à une si grossière illégalité qui perdure malgré les tentatives de médiation initiée par le ministère de tutelle», soutient la coalition syndicale. Pour elle, cette situation est inacceptable. D’après Mody Guiro et ses camarades, personne ne doit rester les bras croisés dans cette affaire. «Il urge de combattre et s’engager à peser de tout son poids pour que l’exercice du droit et de la mission syndicale ne fasse plus l’objet d’une quelconque agression», indiquent-ils.

Le climat qui règne dans le secteur des médias a été abordé par la coalition. Et c’est avec désolation qu’il a été constaté de «graves violations des droits des travailleurs allant de la suspension arbitraire de salaire, retards de salaires, des irrégularités dans le reversement des cotisations sociales, occasionnant une couverture sociale quasi inexistante, de nombreux écarts sont notés dans la gestion des médias publics».

La conférence des secrétaires généraux a profité de l’occasion pour apporter son soutien «au secteur des médias en attente de la concrétisation par des décrets d’application de la loi portant Code de la presse et des autres textes qui doivent régir le domaine de l’information et de la communication au Sénégal».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir