Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Protection de l’enfance: Le personnel de prise en charge à l’école des nouvelles stratégies en cette période de Covid 19 

Le Comité Départemental de Protection de l’Enfant (CDPE) en partenariat avec le Samusocial Sénégal a organisé, ce jeudi à Dakar, un atelier de renforcer de capacités des personnels de prise en charge des enfants de la rue dans les Centres d’accueil dans le contexte de la Covid-19. L’objectif de cette rencontre est d’améliorer la qualité de la prise en charge dans la protection des enfants 
Venu présidé la cérémonie d’ouverture, le préfet du département de Dakar a salué la tenue d’un tel atelier de renforcement de capacités des personnels du secteur de la protection de l’enfant qui va contribuer à prendre en charge la problématique des enfants. 
Selon Alioune Badara Samb, dans ce contexte de covid-19, cette cible que constitue les enfants fait l’objet d’une stratégie particulière déroulée sous l’égide du ministère de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant. Ainsi face au projet zéro enfant dans la rue, plus de 2000 enfants ont été retiré. Certains sont ramenés dans leur famille et d’autres transférés dans des centres d’accueil pour enfants. Ainsi cet atelier va permettreaux personnels des centres d’accueil d’être mieux formés et outillés pour aider les enfants. Pour lui,  les moyens c’est d’abord les ressources humaines et elles doivent être de qualité capable de pouvoir exécuter leur mission. La  formation a porté sur plusieurs modules, les problématiques psychosociales des enfants et jeunes des rues, la prise en charge des enfants et jeunes en centre  et l’intervention auprès des famillesla gestion des conflits entre pairs dans les centres.
Dans le cadre du retrait zéro enfant dans la rue initié dans la lutte contre la covid-19, le samu social Sénégal a participé dans le retrait des enfants en situation de rupture familiale en collaboration avec d’autres structures de prise en charges d’enfants.  » Entre le mois d’avril et juin plus de 300 enfants ont été retirés de la rue. La majorité des enfants ont été retournés dans leur famille par le ministère de la femme. Les autres enfants sont encore dans les centres d’accueil où ils bénéficient d’une prise en charge psychosociale pour leur permettre d’améliorer leur condition de vie  » a déclaré la directrice du Samusocial Sénégal, 
Pour Béatrice Marieme Mendy, certains blocages ont pu être notés  dans le cadre du retrait des enfants de la rue durant cette période de pandémie, Il s’agissaitdu nombre de places disponible dans les centres d’accueil pour accueillir tous les enfants. Elle souligne qu’au bout d’un mois d’opération de retrait des enfants, les centres d’accueil n’avaient plus de places pour accueillir ses enfants qui étaient dans la rue. Lâge des enfants devant être pris en charge dans les structures d’accueil à aussi posé problème. En effet certains enfants trouvés dans la rue avaient déjà dépasser la majorité de l’âge requise pour être accueillis dans un centre d’accueil.
Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :