Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Ma plume pour rendre, encore, un hommage au Président Ousmane Tanor Dieng!(Par Fakha Touré)

Depuis le 15 Juillet 2019, ce fameux jour, j’en ai usé à plusieurs reprises pour élever la voix, pour faire vibrer le cœur, pour extérioriser des émotions qui m’étouffent,  pour rappeler votre voie, pour préciser une de vos pensées.Ma plume ne sera jamais en manque d’encre pour vous citer, mais j’en ai trouvé une autre très puissante, une qui fait foi, une très rare mais très incontestable. Cette fois-ci, j’ai emprunté la plume du camarade Mamadou Faye, Secrétaire Général de l’union régionale PS de Fatick pour votre rendre hommage en ce jour coïncidant à l’an un de votre discret retrait. Je cite:« L’Union Régionale de Fatick, autour de son Secrétaire Général Mamadou FAYE (…) sanctifie ce moment sollennel de recuiellement et de pensées, en hommage à une icône de la vie politique de notre pays, Ousmane Tanor DIENG.
Sous ce registre, et bien assurément, le 15 juiellet 2019 reste un jour de douleur et de peine, mais aussi de déracinement physique d’un baobab, qui a pris ses racines dans la terre nourricière du SINE historique, et dont les fruits ont irrigué des postures et des comportements d’hommes et de femmes attachés à la solidarité, à la justice sociale, à la démocratie, à la République, pour tout dire, au Socialisme.
Posé, imperturbable, méthodique, déterminé et croyant, comme ses maîtres Léopold Sédar SENGHOR et Abdou DIOUF, Ousmane Tanor DIENG avait, au demeurant, la bonne lecture du temps et du moment, dans le relais de ses mots d’ordre et dans ses orientations politiques.
Sa vie et son œuvre étaient chevillées autour de la sauvegarde du mieux d’état, du souci obsessionnel de garantir la stabilité politique du Sénégal, même au détriment de ses intérêts et de ceux de son Parti, du respect de la parole donnée et de la position exprimée.
Grand Commis de l’Etat, travailleur, consciencieux, il a beaucoup donné à son Pays, à son Parti, à ses amis, à ses camarades de l’extérieur singulièrement aux partis membres de l’Internationale Socialiste et de l’Inter-africaine Socialiste et Démocratique.
Dans le même considérant, en bon diplômate, il avait le sens facile des grands hommes à trouver l’Equilibre et la Solution, chaque fois que la situation politique et sociale était rendue difficile.
Il avait, en outre, une réelle passion pour les échanges sur les questions géopolitiques et stratégiques de types sous-régionale, régionale et internationale.
Redoutable politique, cultivé et humaniste, il savait gérer les intérêts général et particuliers et excellait dans l’art de la réplique appropriée sur pratiquement tous les grands sujets.
La nation a perdu un grand serviteur !
Le Parti Socilaliste a perdu un grand leader charismatique de dimension mondiale !
La famille a perdu un pater familias exceptionnel ! 
Ses amis ont perdu un être utile, serviable et fidèle !
Dieu, dans sa miséricorde insondable, a rappelé à lui une créature pieuse qui a marqué sa vie sur terre, en habitant désormais au Panthéon des grands hommes produits par ce superbe pays, le Sénégal !
SG, repose en paix et veille toujours sur tes camarades et amis qui, à leur tour, poursuivront ton œuvre impérissable ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :