Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Education Surveillée: Les travailleurs interpellent le ministre de la Justice !

Les travailleurs en Éducation Surveillée menacent d’aller en grève dans les prochains jours. Ils dénoncent ce qu’ils appellent une « discrimination », de la part même de leur tutelle. « Aujourd’hui s’il y’a des agents qui sont injustement discriminés au sein de leur ministère, c’est bien les travailleurs de l’Éducation Surveillée.

Au sein du Ministère de la justice, ils font l’objet d’une injustice inqualifiable. Ils sont exclus dans toutes les formes d’avantages qu’on donne aux agents de ce ministère. Je peux citer comme exemple les fonds communs dans lequel ils sont exclus, malgré qu’ils participent de façon substantielle à ce fonds, à travers les enquêtes qu’ils exécutent. Ils n’ont aucune indemnité et même s’ils l’ont, c’est de façon inégale », a dénoncé  leur secrétaire général Baba Lissa Ndiaye, sur les ondes de la RFM.

Selon M. Ndiaye, cette situation doit changer et le plus rapidement possible. Et pour obtenir gain de cause, ces travailleurs ont déjà un plan bien ficelé. « Nous sommes les seuls agents de l’administration dont les chefs de service ne bénéficient pas d’une indemnité de succession.

Nous exécutons un travail très complexe qui nous expose même parfois. Cette situation fait qu’aujourd’hui nous voulons alerter le ministre de la Justice pour qu’il sache que nous faisons partie de ses agents et qu’il doit procéder à un traitement équitable de ses agents s’il veut un climat apaisé. Après cette alerte si le Ministre ne réagit pas nous n’excluons pas d’aller en grève», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :