Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Après avoir indemnisé Cissé Lô en 2013, la majorité peut-elle moralement lui retirer son mandat de nouveau ?  

Exclu du groupe parlementaire Benno bokk yakaar, Moustapha Cissé Lô pourrait être déchu de son mandat de député. Il nous est revenu que le projet est sérieusement étudié dans les coursives de l’hémicycle.

Cependant, des hommes de l’art, notamment des constitutionnalistes réputés, ont déjà tranché le débat, évoquant les dispositions de l’article 60 de la Constitution et de l’article 7 de la loi organique, protégeant le député.

Mais le plus grand écueil auquel Benno Bokk Yakaar devra surmonter est d’ordre moral.

Pour rappel, en 2013, il avait été révélé que Moustapha Cissé Lô et Mbaye Ndiaye, exclus en 2009,  devaient bénéficier du remboursement intégral des salaires et indemnités qu’ils n’ont pas perçus pendant toute la durée de leur exclusion, en plus d’autres avantages sous forme de rappel différentiel.

Ainsi, puisqu’ils étaient députés simples, chacun devait percevoir 1,3 million plus 300 litre de carburant par mois. De janvier 2009 date de leur remplacement à juin 2012 avec la mise en place de la douzième législature, c’est exactement 40 mois. Cissé Lô et Mbaye Ndiaye devaient ainsi percevoir 52 millions chacun, 12.000 litres d’essence et le véhicule 4×4 Hoover qui a été finalement offert gracieusement à chaque député.

En novembre 2013, invité à l’émission Sen Jotaay sur Sen Tv, Cissé Lô avait revu ce montant à la hausse, tout en confirmant l’existence de ce projet d’indemnisation qu’il a justifié en ces termes : « Les 63.500.000 représentent mes soldes et le carburant alors que les 100.000.000 de Francs CFA représentent eux, mon indemnisation pour la parole de député qu’ils m’ont privée. Quand je me suis mis en déphasage du groupe parlementaire libéral, on m’a exclu de l’Assemblée. On m’avait interdit de parole et même quand je passais pour régler des problèmes là-bas, ce sont des gendarmes qui m’escortaient.  C’est pour cela que je réclame les 163.500.000 francs CFA ».

Depuis lors, malgré le tollé soulevé, on ne sait pas si Mbaye Ndiaye et Moustapha Cissé Lô ont bel et bien reçu ce pactole. Le cas échant, il se pose la question de savoir comment 7 ans après le régime qui a réparé le tort qui aurait été fait El Pistelero, peut-il de nouveau lui retirer son mandat de député  pour les mêmes raisons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :