Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Yakham Mbaye enfonce Cissé Lô: «Comme si l’honneur de la Première Dame Vaut Plus Que Celui De Ma Mère»

Après les insanités proférées par le 1er vice-président de l’Assemblée nationale à son endroit, Yakham MBAYE a enfilé le boubou de la victime pour davantage enfoncer le député.

Dans un entretien avec WalfQuotidien, le DG du quotidien national Le Soleil indique que Moustapha Cissé LO s’en est également pris à son épouse qu’il aurait abreuvée d’injures. « Le lendemain, 29 juin 2020, vers 09 heures, il m’a harcelé d’appels téléphoniques que j’ai encore ignorés. Finalement, j’ai demandé à mon épouse de répondre en mettant le mode haut-parleur.

Alors, j’entends Moustapha CISSE LO vociférer et menacer mon épouse, affirmant savoir que je fais exprès de ne pas le prendre au téléphone », soutient Yakham MBAYE. Qui ajoute : « mon épouse tentait de le calmer, il l’a injuriée de mère et a raccroché ».

Interpellé sur la fuite de ces audios incendiaires, l’ancien secrétaire d’Etat jure ne pas en être responsable. « J’ai lu et entendu des commentaires de gens jusque dans les rangs de mon propre parti qui sous-entendent que c’est peut-être Yakham MBAYE et Farba NGOM qui ont fait fuiter ces audios. C’est vraiment ignoble. Il faudrait être un malade mental ou un vicieux incurable pour oser diffuser des insultes faites à ses propres parents. Farba NGOM, à sa décharge, n’a qu’un seul audio reçu de moi. Le jour des faits, nuitamment, il m’a appelé, hors de lui, pour me dire qu’il a été informé de ce que Moustapha CISSE LO a fait », explique-t-il.

Yakham MBAYE se dit d’autant plus outré que ceux de son parti qui s’indignent le font plus parce que la première dame  a été aussi citée dans les audios incendiaires. «D’autres s’indignent seulement du fait qu’il ait porté atteinte à l’honneur de la Première Dame, comme si l’honneur de cette dernière vaut plus que celui de ma mère », se désole-t-il..

Se disant assuré que son parti ne prendra aucune sanction à l’encontre du député insulteur, Yakham MBAYE estime pourtant que « Moustapha CISSE LO devait être arrêté depuis très longtemps ». « Il urge maintenant de trouver les moyens de l’arrêter », martèle-t-il.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :