Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Respect des protocoles: Le Syjust démonte le ministre de la Justice

Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYJUST) invite le ministre de la Justice au respect des protocoles. Dans un communiqué, le Bureau exécutif national (BEN) a fustigé le comportement du ministre de tutelle.  « Il s’est inscrit dans une dynamique de torpillage des acquis des travailleurs de la Justice  en représailles aux critiques récurrentes faites publiquement en son encontre à partir du 2 juin 2020 par le SYJUST. 

Ministre de la Justice s’est même autorisé une défiance contre l’autorité du Président de la République qui pourtant l’a instruit officiellement et publiquement à deux reprises dans le sens de prendre en charge les doléances des travailleurs de la Justice qui n’attendent que la jouissance de leurs acquis », peut-on lire dans leur communiqué.

Les travailleurs de la justice se disent plus que jamais déterminés à mener le combat.  «  Les travailleurs de la Justice demeurent plus que jamais résolus à combattre l’injustice que le Ministre de la Justice, Monsieur Malick Sall veut leur faire subir », ajoute le texte. En conclusion, le SYTJUST  affirme qu’il va continuer de s’insurger contre cette atteinte aux intérêts matériels et moraux de ses militants.

Le syndicat éxige la mise en œuvre du protocole d’accord du 17 octobre 2018 devant aboutir à l’augmentation de l’indemnité de participation à la judicature et l’institution d’une prime d’assistance judiciaire pour les acteurs administratifs de la Justice. Il attend également la publication au Journal officiel des décrets  n° 2018 – 2259 du 14 décembre 2018, n° 2018 – 2260 du 14 décembre 2018 et n° 2018 – 2261 du 14 décembre 2018 pour l’effectivité de l’élargissement de l’assiette du fonds commun des greffes.

Le Syjust réclament aussi l’organisation des formations préalables au reclassement des travailleurs de la Justice dans leurs nouveaux corps et nouvelles hiérarchies respectifs, en vertu des dispositions transitoires du décret n° 2019-413 portant création du Centre de Formation judiciaire (CFJ) et fixant ses règles d’organisation et de fonctionnement et en vertu des dispositions transitoires du décret n° 2019-575 du 5 février 2019 modifiant le décret n° 2011-509 du 12 avril 2011 portant statut du cadre des fonctionnaires de la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :