L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Line Renaud : ces lettres d’insultes qu’elle a reçues en lien avec le Sidaction

De nombreux artistes se mobilisent pour le Sidaction. Ce jeudi 25 juin, France 2 propose “100 ans de comédies musicales – Les stars chantent pour le Sidaction”. L’émission dont la diffusion était initialement prévue en avril a été décalée au mois de juin en raison de la pandémie de coronavirus. Et Line Renaud, vice-présidente du Sidaction, sera présente tout au long de la soirée avec Jean-Paul Gaultier, ambassadeur de l’association cette année. A 92 ans, Line Renaud est toujours aussi impliquée comme elle l’explique au Figaro. “J’ai commencé ce combat il y a trente-cinq ans un peu par hasard, car j’étais aux Etats-Unis quand la maladie s’est déclarée. Je me suis dit que les artistes allaient devoir s’impliquer aussi en France”.

“J’ai été détestée par le public”

Mais cet élan de solidarité a parfois été difficile à vivre pour Line Renaud à ses débuts. En effet, elle confie, “J’appelais les gens pour faire des galas. Ce n’était pas facile. J’ai été détestée par le public. J’ai reçu des lettres d’insultes, on me disait : ‘Laissez-les mourir !’” La soirée sur France 2 a pour thème les comédies musicales. Les artistes présents reprendront les grands classiques français et internationaux. Un thème cher à Line Renaud. L’ancienne meneuse de revues a également raconté son confinement, à “la campagne, à côté de Rueil-Malmaison, en pleine forêt, avec de la chlorophylle”. Et elle confie n’être sortie qu’à une seule reprise pour l’instant, “début juin, pour aller sur la tombe de ma maman et de mon mari”.

Par Valentine V.

Snap221.info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :