L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Promotion des produits locaux: Le ministère du commerce lance 2 plateformes e-commerce

Deux plateformes de commerce électronique  » e-Komkom et e-commerce Sénégal  » ont été lancées, jeudi à Dakar, par le ministère du Commerce et des PME, pour la vente des produits de première nécessité, mais aussi la gestion, en temps réel, de l’approvisionnement du marché. Ceci dans un contexte d’expansion de la Covid-19 dans le pays.

Pour la ministre Assome Aminata Diatta , ils doivent faire en sorte que, quelle que soit la situation, que tout Sénégalais, quelle que soit sa bourse, puisse ‘’disposer de quoi vivre, continuellement, durablement’’. Ainsi, elle souligne que ces 2 plateformes concourent, chacune en ce qui la concerne, à l’atteinte de cet objectif.

Pour la plateforme e-commerce Sénégal, la ministre Diatta a fait savoir qu’elle permet aux ménages d’identifier les sites e-marchands disponibles et qualifiés pour s’approvisionner en denrées de premières nécessité, de se livrer et de payer sans se déplacer.

Concernant la plateforme  » e-Komkom  » elle permet aux entreprises de renforcer leur présence sur internet, de faire connaître leur catalogue de produits, les modalités de vente et de livraison, la gestion et le suivi des commandes.

D’après Assome Aminata Diatta, ces 2 plateformes, dans leur conception et leur plan de mise en œuvre, auront un impact ‘’considérable’’. ‘’D’abord sur les commerçants, clé de voûte du système, en ce qu’elles leur permettront de faire basculer leur activité commerciale traditionnelle en mode e-commerce, de les permettre de vendre en ligne, de recevoir les paiements en ligne et de livrer les marchandises, d’avoir une bonne maitrise de la chaine d’approvisionnement’’, soutient-elle.

Pour les ménages, bénéficiaires en dernier ressort, la ministre a indiqué qu’elle sera un moyen, pour eux, de faire l’économie de rupture éventuelle de stock. Mais également de bénéficier des ‘’meilleurs prix’’ pour s’approvisionner et de disposer de produits de qualité.

‘’A l’Etat, particulièrement au ministère chargé du Commerce et ses services, de disposer d’un outil leur permettant de renseigner et de connaitre à temps réel l’état du stock en denrées de première nécessité, mais également d’avoir une base efficace pour la régulation des prix’’, renchérit-elle.

Dakar24sn.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :