Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Dakar 24 : L'information un droit, Vous Servir, Notre Devoir

Restrictions: Les routiers exigent le limogeage du ministre Oumar Youm

Depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence, imposé par la pandémie du coronavirus, le secteur du transport roule au ralenti. Le transport interurbain a été suspendu avant de connaître un léger assouplissement. Mais en dépit de tout cela, les chauffeurs, les apprentis, les rabatteurs, les transporteurs et tous ceux qui gravitent autour du transport, souffrent le martyr, car ils ne travaillent pas.

Le syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal, dirigé par Alassane Ndoye, ne décolère pas contre le pouvoir central.

C’est pourquoi, le Snttrs décrète une grève de 24 heures à partir de ce mardi à 00 heure. Selon Alassane Ndoye, c’est pour dénoncer le refus des autorités de lever les mesures de restrictions dans le domaine des transports. «Trop c’est trop ! Nous ne pouvons plus continuer de vivre cette situation. Car nos familles sont en train de se disloquer. Cela ne peut plus continuer. Nous invitons tous les chauffeurs d’immobiliser les véhicules pour 24 heures», crache M. Ndoye.

En marge d’une conférence de presse tenue hier à Pikine, le Syndicat national des travailleurs des transports routiers du Sénégal a aussi exigé la démission pure et simple du ministre en charge des Transport, Me Oumar Youm.

«Nous demandons au Président Macky Sall de se séparer d’Oumar Youm. Il est le mal du secteur du transport», râle Alassane Ndoye. Cet appel à la grève, s’il est suivi, risque d’impacter le retour des élèves à l’école, prévu ce mardi 02 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :