L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Violation de l’Etat d’urgence: Le Président Macky Sall brandit la cravache

Les transmissions communautaires qui commencent à peser sur la balance du covid-19, avec la mobilité inter-urbaine des marchands ambulants, aidés en cela par les jeunes conducteurs de motos «Jakarta», indexés comme vecteurs de transmission du virus, a fait réagir la plus haute autorité de ce pays, le Président Macky Sall.

En effet, hier, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, le président de la République a sorti le sabre. Dans le communiqué reçu à la rédaction, le chef de l’État est revenu sur la Stratégie nationale de lutte contre le covid-19, en soulignant «l’impératif d’accroître la vigilance collective et d’asseoir le sens civique des populations». EN ce sens, il a souhaité une appropriation optimale et efficace de la stratégie de lutte déployée depuis le 02 mars 2020.

À cet effet, face à la multiplication des comportements à risque, le président de la République a requis l’application de nouvelles mesures plus coercitives au niveau des transports interurbains, des lieux de commerce et espaces publics.

C’est dans ce sillage que Macky Sall a aussi recommandé l’application de mesures davantage coercitives dans le secteur des transports, les lieux de commerce et espaces publics, dans le but de freiner la propagation du coronavirus.

En dépit de l’état d’urgence, assorti d’un couvre-feu nocturne à partir de 20 heures jusqu’à 6 heures du matin, et de l’interdiction de la circulation interurbaine, des individus parviennent encore à se rendre de région à région, contribuant ainsi à la propagation du nouveau coronavirus à travers le pays, a constaté le chef de l’État.

Par ailleurs, le document ajoute que le président de la République a invité le ministre de la Famille, avec le soutien du ministre de l’Intérieur et du ministre de la Santé et de l’action sociale, à dérouler, sur l’ensemble du territoire national, un dispositif spécial de protection sociale des enfants en situation difficile.

Il a, à ce titre, indique le communiqué, demandé au gouvernement de renforcer la mobilisation efficace de l’ensemble des services de l’État et des personnels de santé, ainsi que la mise en œuvre d’une communication de proximité efficiente et adaptée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :