L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Vagues de rapatriements vers les Usa à cause du Covid-19: 676 citoyens américains ont quitté le Sénégal

Les États-Unis, par le biais du Département d’Etat, ont diligenté le rapatriement de 15.441 citoyens américains en provenance de 40 pays du globe. La raison évidente de ces vagues massives de retour au pays reste cette pandémie de Covid-19. Le Sénégal dont les cas de contamination ont atteint la centaine la semaine dernière, n’a pas rassuré la plupart des Citizen à rester au pays de la Teranga.

Le département d’Etat américain a fait état vendredi dernier des efforts de rapatriements de citoyens américains à travers le monde. Dans un dossier dédié au retour au pays de leurs concitoyens, la diplomatie américaine a donné les statistiques des vols et des personnes déjà rapatriés.

6 vols autorisés par le Sénégal à quitter Dakar pour les Usa

Après le Maroc (1185 rapatriés), le Sénégal est le second pays en Afrique que les Américains ont le plus déserté. Selon la diplomatie américaine, 676 citoyens américains ont quitté le Sénégal pour les Usa. Les conditions de ces rapatriements n’ont tout de même pas été éclaircies par la partie américaine. Cette dernière rappelle quand même que tous ces efforts ont eu lieu à la suite de négociations gouvernementales.

«Le département (d’Etat) négocie et continue de négocier avec plus de 33 gouvernements pour permettre des vols commerciaux ou d’organisations américaines afin de faciliter des rapatriements», a précisé la source. Le ministre Amadou Bâ et la diplomatie sénégalaise, de leur côté, ont été très souples dans ce dossier et ont permis le décollage de 6 vols en direction du pays de l’oncle Sam.

68 fonctionnaires en service hors des Usa atteints, des résultats de 110 tests attendus, plus de 1721 travaillant à l’étranger en auto-isolement

 «On n’est jamais mieux que chez soi». Pourtant, si le cap de 100.000 cas a été atteint aux Usa avec plus 1500 décès, ces statistiques n’ont apparemment pas ralenti la vague de rapatriements des citoyens américains. Leur pays d’origine, les États-Unis, n’est guère le lieu le plus sûr, mais la décision de rapatriement de ces milliers de diplomates et autres citoyens semble légitime.

En effet, le document rapporte qu’à ce jour, le Département d’Etat américain compte 93 fonctionnaires testés positifs au coronavirus, dont 68 sont des fonctionnaires en service hors du pays. Précisant qu’aujourd’hui, en attendent les résultats de près de 110 tests déjà effectués, plus de 1721 membres du Département d’Etat travaillant à l’étranger se sont auto-isolés et n’ont pas repris le chemin du service.

Source Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :