L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir

Déthié Fall répond à Bénoit Sambou: «Quand on allait voir Wade, on l’avait fait en plein jour…»

D’emblée, le vice-président de Rewmi a tancé Benoit Sambou et Cie, en invitant la majorité à «revenir à la sérénité». Pour lui, celle-ci doit « aller dans le sens de l’appel du président de la République après l’élection présidentielle».

Un appel à l’apaisement et au dialogue. Répondant à Benoît Sambou qui affirme que la relation Wade-Macky, tout comme les affaires Khalifa et Karim ne se régleront pas dans le dialogue mais dans des salons, il soutient avec force : «quand on allait voir Wade (alors chef de l’Etat), on l’avait fait en plein jour. Et ce sera pareil si on doit aller voir Macky».

Poursuivant, il fait comprendre au chef de file du camp présidentiel qu’il n’y a «pas de sabotage» comme il le prétend. Non sans qualifier ses propos «d’irrespectueux» envers les autres composantes du dialogue. «On doit pouvoir discuter de tous les sujets. Si ça ne se règle pas ici, il faut préciser où ça se réglera », martèle le responsable rewmiste.

 Qui «ne conseille à personne d’aller parler dans les couloirs», car c’est au dialogue qu’ils ont eu des consensus et des désaccords.

Sur les cas précis de Khalifa Sall et Karim Wade, il propose que la plénière en parle et que des recommandations soient faites au Président dans le sens du recouvrement de leurs droits politiques et civils. Et après, il revient à Macky Sall de suivre ou de ne pas suivre ces recommandations.    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'Information, un Droit, Vous Servir notre Devoir
%d blogueurs aiment cette page :